Blog Page 4

ASHDOD : La ville de rêve.

0

Vivre à l’israélienne, destin de la France

0

Tout le confirme : la France va devoir s’habituer à vivre à l’israélienne, c’est-à-dire dans un permanent état de guerre et de légitime riposte.

Cela fait longtemps que cette constatation a été faite sur ce blog. Même si le conflit avec l’islam du sabre est d’une moindre intensité à Paris qu’à Tel-Aviv ou Jérusalem, les racines sont identiques : elles puisent dans les versets guerriers du Coran, qui appellent à tuer les juifs et les mécréants, ces êtres inférieurs et pervers.
L’attaque d’un policier par un islamiste, mardi sur le parvis de Notre-Dame de Paris, est une scène souvent observée là-bas dans les rues. L’agresseur, qui a blessé sa victime avec un marteau, a crié : « C’est pour la Syrie ! ». Blessé à son tour par les forces de l’ordre, il s’est présenté en « soldat du califat ». Agé de 40 ans, cet algérien serait un doctorant en journalisme de l’université de Metz.

Ce mercredi sur Europe 1, Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a qualifié cet acte de « solitaire » et d’ »isolé », persistant dans sa lecture désincarnée d’un djihadisme réduit à une forme de délinquance. Ce refus d’admettre la responsabilité du terreau idéologique qui produit de tels passages à l’acte, au nom d’Allah, n’aide évidemment pas la France à se protéger efficacement d’un nouveau fanatisme dont « les dieux ont soif », pour reprendre le titre du fameux livre d’Anatole France sur la Terreur de 1793.

L’attentat s’est déroulé sous les regards statufiés des vingt-huit rois d’Israël qui ornent la façade de Notre-Dame : une présence qui rappelle la communauté de destin qui unit la France à la nation juive depuis les premières siècles de l’ère chrétienne. C’est ce lien judéo-chrétien que les islamistes aimeraient d’ailleurs rompre, en faisant basculer la France de Clovis en terre d’islam. La défense des Palestiniens est une cause qui est déjà largement plus entendue, y compris auprès de membres du gouvernement, que celle des Chrétiens d’Orient, massacrés par l’islam conquérant dans l’indifférence des « consciences ».

Les rituelles intifadas des cités françaises, souvent devenues des territoires où la charia pèse davantage que la loi de la République, entrent en résonance avec les intifadas qui ponctuent le conflit israélo-palestinien envenimé par le Hamas et les Frères musulmans.

Bref, il faut être particulièrement cynique pour ne rien voir du choc des cultures qui fait d’Israël une nation de soldats, tandis que la France regarde ailleurs. La politique israélienne est contestable quand elle poursuit son humiliante extension sur des territoires palestiniens. Reste que sa résistance à l’islam politique est celle d’une démocratie face à un totalitarisme. La France ferait bien de s’en inspirer, dans les moindres détails, et de retrouver l’alliance perdue.

Source Blog Yvan Rioufol

Quand le Figaro établit (enfin !) une comparaison du terrorisme européen avec le terrorisme en Israël.

0

Marc Crapez : Les quatre mues du terrorisme

Marc Crapez : Les quatre mues du terrorisme

FIGAROVOX/TRIBUNE – Frappant le Royaume-Uni pour la troisième fois en trois mois, l’État Islamique utilise un mode opératoire toujours plus simplifié en Europe, après l’avoir expérimenté au Moyen-Orient. Décryptage de cette technique funeste avec Marc Crapez.


L‘attentat du 3 juin, couplant véhicule-bélier plus arme blanche, ressemble à celui du 22 mars dernier. L’attentat à l’explosif du 22 mai était, par contre, exceptionnel. Les bombes du petit chimiste sont supplantées par des attentats sporadiques, qui reposent sur la technique de l’arme blanche, du véhicule-bélier, ou du tir en rafale, et sont parfois perpétrées par des adolescents.

Daesh a d’ailleurs recommandé les moyens de fortune que sont le couteau et le véhicule-bélier. En novembre 2015, un journal titrait: «Attaque à la voiture bélier en Judée Samarie. Attaque aux ciseaux à Jérusalem». En Israël, de septembre 2015 à juillet 2016, on dénombrait 155 attaques au couteau, 96 tirs à l’arme à feu, 45 attaques de véhicules et une seule bombe.

Ces modes opératoires aboutissent à des attentats spectaculaires à l’issue d’un déroulement en trois étapes: le précédent anti-israélien ou anti-juif, la séquence du déni anti-amalgames et la scène inaugurale. Les apprentis-terroristes s’enhardissent par mimétisme, renforcé par la minimisation ou le déni des autorités.

Véhicule-bélier

L’attentat de Nice fut suivi par celui du 19 décembre 2016, camion fonçant sur un marché de noël allemand, celui du 8 janvier 2017, camion tuant 4 soldats israéliens, celui du 22 mars à la voiture-bélier puis à coups de poignard au Royaume-Uni et celui du 7 avril au camion-bélier en Suède.

Les précédents contre Israël ou la communauté juive: la veille de l‘attentat de Nice, le 13 juillet, au nord de Jérusalem, un terroriste palestinien est abattu après avoir tenté de percuter des soldats.

Le déni anti-amalgames: en France, les 21 et 22 décembre 2014, à Dijon et Nantes, une dizaine de piétons sont fauchés.

La scène inaugurale: en Israël, le véhicule-bélier est fréquent en 2008-2009, puis mai 2011, novembre 2014, avril 2015, mai 2015, octobre 2015; en Chine, il est employé en juillet 2011 et mai 2014; au Canada, en octobre 2014, un assaillant utilise sa voiture pour écraser des soldats.

Arme blanche

C’est le plus fréquent. 2017: en mars à Orly et à la machette en Allemagne, en février à Paris à la machette. 2016: en janvier au couperet en France, en septembre dans un centre commercial aux USA, en octobre au couteau et en août à la machette en Belgique, en juillet un prêtre égorgé près de Rouen, en juin meurtre d’un policier et de sa compagne à Magnanville, en juillet attaque à la machette en Allemagne. 2015: en juin décapitation à la machette en Isère, en septembre en Allemagne, en décembre dans le métro de Londres.

Les précédents contre Israël ou la communauté juive: le 3 février 2015, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice sont agressés au couteau.

Le déni anti-amalgames: sont successivement rejetés comme relevant de la psychiatrie les attentats de Joué-les-Tours, en décembre 2014, en Allemagne, en mai 2016, et dans les Hautes-Alpes, en juillet 2016 (hypothèse du «coup de sang»).

La scène inaugurale: en Israël notamment en novembre 2014, janvier et surtout octobre 2015, février, mars, mai 2016; en Chine deux cas en 2011; à La Défense, en mai 2013; à Londres, en mai 2013 au couperet; en Australie, en septembre 2014; aux USA, en octobre 2014.

Tir en rafale

Utilisé le 20 avril dernier à Paris, en janvier et novembre 2015, contre Charlie Hebdo et Le Bataclan, et en juin 2016, contre une boîte de nuit gay aux USA.

Les précédents contre Israël ou la communauté juive: en juin 2016, juste avant les USA, sont abattus 4 Israéliens attablés à un café; en mai 2014, 4 personnes sont assassinées au Musée juif de Belgique.

Le déni anti-amalgames: mars 2012, Toulouse, et novembre 2013, le «tireur de Libé», sont d’abord imputés à l’extrême droite ; aux USA, Nidal Malik Hasan tue 13 militaires en 2009 (la consigne est de ne pas «sauter aux conclusions») et Mohammad Youssuf Abdulazeez, en tue 5 en juillet 2015 (un «tireur dépressif» souffrant de troubles mentaux).

La scène inaugurale: en mars puis juin 2015 des tirs en rafale font des carnages en Tunisie.

Adolescent endoctriné

L’action retentissante est à venir. Le 10 février dernier, à Montpellier, une adolescente de 16 ans est interpellée pour préparation d’acte terroriste.

Les précédents contre Israël ou la communauté juive: en France, le 11 janvier 2016, un Turc de 15 ans agresse à la machette un enseignant juif.

Le déni anti-amalgames: en Allemagne, en février 2016, une adolescente de 15 ans tente de poignarder un policier; une semaine auparavant avaient été poignardés deux Israéliens, le 9 février au couteau par un adolescent de 16 ans et le 3 février aux ciseaux par deux adolescentes de 14 ans; en novembre 2015 déjà, deux adolescentes de 14 et 16 ans avaient attaqué des passants avec des ciseaux à Jérusalem.

La scène inaugurale: en mai 2015, au Nigeria, une adolescente d’une douzaine d’années fait 7 morts; en novembre 2015, au Cameroun, deux jeunes filles se font exploser tuant 5 personnes.

Résumons-nous. Les attentats islamistes ne tombent pas du ciel. La scène inaugurale se joue ailleurs qu’en Occident. La couverture médiatique est minimaliste. Puis la technique migre vers l’Occident, avec d’abord une phase de refoulement anti-amalgames. Alors même que la technique touche déjà de plein fouet Israël. Désormais bien rodée, la technique frappe alors l’Occident spectaculairement.

  • Par Marc Crapez
  • Publié

L’Europe riposte avec des bougies et des ours en peluche

0

Une député européenne (Belge) « s’interroge » sur le traitement de l’assassinat antisémite de Sarah Halimi Z’al

0

Intervention de Frédérique Ries (connue pour ses positions plutôt pro-israélienne) du 1er Juin 2017 lors du débat au Parlement européen sur la lutte contre l’antisémitisme.

Elle s’interroge sur la lenteur de la justice française à dénoncer et reconnaître ce crime antisémite.
Elle critique au passage les interventions de certains députés « mécontents » de la nouvelle définition de l’antisémitisme qui inclut dorénavant toute idée niant le droit à l’existence de l’état d’Israël.

TENTATIVE D’ATTENTAT AU COUTEAU PAR UNE TERRORISTE PALESTINIENNE

0
Le lieu de la tentative d'attentat.

 

La terroriste a tenté de poignarder des soldats à l’entrée de Mevo Dotan en Samarie blessant très légèrement l’un d’entre eux.
Les soldats lui ont tiré dessus la blessant grièvement.
Elle a été évacuée dans un état critique.

 

 

Tous les détails et photos : Source Ynet

 

Il y a 16 ans : Attentat-suicide de la discothèque du Dolphinarium à Tel Aviv le 1er Juin 2001

0

Quelle coïncidence du calendrier !!!

Quelles similitudes dans la barbarie et l’horreur avec l’attentat de Manchester !!!

Que de temps perdu par les politiciens du monde entier qui ont préféré penser qu’il s’agissait d’un problème israélien et qui n’ont pas pris les mesures pour faire face au terrorisme et l’éradiquer quand c’était possible. 

La discothèque Dolphinarium a été victime d’une attaque terroriste par les Palestiniens du groupe Hamas le 1 Juin 2001, dans laquelle un kamikaze (Saeed Hotari) s’est fait exploser à l’extérieur d’une discothèque sur le front de mer de Tel Aviv , Israël , tuant 21 adolescents et en blessant 132

 

Stèle de souvenir portant les noms des victimes.

L’attaque
Le Kamikaze Saeed Hotari faisais la queue un vendredi soir devant le Delphinarium, la zone était remplie de jeunes en attente d’admission. Les survivants de l’attaque plus tard ont décrit comment le kamikaze palestiniens semblait narguer ses victimes avant l’explosion, errant entre eux vêtus de vêtements qui conduit certains à le prendre pour un Juif orthodoxe de l’Asie, et frapper sur un tambour emballés avec des explosifs et des roulements à billes, tout en répétant les mots en hébreu : Quelque chose va se passer « . » À 20:30 heures, il s’est fait exploser. C’était la deuxième attaque en cinq mois sur la même cible. Des témoins ont affirmé que les pièces de corps gisait dans toute la zone, et que les corps étaient empilés au-dessus l’un sur l’autre sur le trottoir avant d’être recueilli. De nombreux civils dans le voisinage de l’attentat se sont précipités pour aider les services d’urgence.

Le  Jihad islamique et un groupe se faisant appeler le Hezbollah-Palestine à l’origine ont revendiqué la responsabilité de l’attentat-suicide, pour plus tard rétracter les revendications. Les responsables israéliens ont qualifié l’attaque de « massacre », et de nombreux Israéliens ont appelé à une riposte massive . Le gouvernement n’a pas, toutefois, pris des mesures immédiates de rétorsion. et d’autres gouvernements.

Les États-Unis ont appliqué beaucoup de pression diplomatique sur Israël pour s’abstenir de toute action.

Yasser Arafat , alors chef de l’Autorité palestinienne, a condamné l’attentat et a appelé à un cessez-le-feu ; Toutefois, la deuxième Intifada a continué sans relâche pour encore quatre ans. L’attaque a été l’une des raisons invoquées par le gouvernement israélien pour la construction de la barrière israélienne en Cisjordanie .

D’après un article de Wikipédia

Le Match perdu de LEPEN

0

Hier soir, j’ai hésité hier entre les 2 matchs qu’il y avait à la télé.
Juventus – Monaco et LEPEN – MACRON.
En fin de compte j’ai opté pour le match LEPEN – MACRON.

Le terrain était boueux et l’orage menaçait.  LEPEN qui après tirage au sort avait le ballon a tenté dès le début du match une attaque brutale en attaquant violemment espérant probablement enfoncer la défense adverse et déstabiliser l’adversaire.

L’attaque n’ayant  pas réussi l’équipe LEPEN a tenté d’autres attaques en attaquant sur les points faibles de son adversaire.

L’équipe Macron a eu beaucoup de mal à se défendre sur l’UOIF, sur l’attitude par rapport aux étrangers fichés S et par rapport à l’immigration.

En revanche l’équipe LEPEN s’est trouvée embourbée dans ses explications plus que fluctuantes sur la sortie de l’Euro, ses explications fantaisistes sur la monnaie commune, sur les résultats du Brexit et ses changements de dernière minute sur les conditions de départ à la retraite qu’elle devait changer dès son arrivée et qui maintenant étaient annoncées (peut-être) pour la fin du mandat.

Durant tout le match l’équipe LEPEN a fait preuve d’agressivité frisant parfois la vulgarité. Son jeux était approximatif, confus et inefficace. Il ne correspondait pas à ce qu’elle avait montré à l’entrainement.

Les arbitres, quant -à eux étaient complètement largués et leurs interventions étaient sans effet. L’équipe MACRON a largement dominé le match grâce à une maîtrise du jeu et des dossiers.


Résultats sans équivoque :

MACRON  5 – LEPEN 1  – ARBITRE : 0

Bon anniversaire ISRAEL

0

Bon Anniversaire Israël

HAPPY 69 TH BIRTHDAY ISRAEL

69 ans, pour certains  c’est l’âge de la retraite alors que toi, tu n’as jamais été aussi puissante au point de faire des envieux qui sont prêts à tout pour tenter de te détruire.

Ca fait du mal à certains mais c’est ainsi. Ils peuvent continuer avec leurs balivernes, Israël est plus puissante qu’elle ne l’a jamais été alors qu’elle a retrouvé sa terre aride depuis moins de 70 ans.

Aujourd’hui ISRAEL est une puissance ECONOMIQUE.
Il suffit de voir la valeur du Shékels par rapport au dollar et à l’euro.

La transaction de la vente de Mobileye pour plus de 15 milliards de dollars à Intel n’est qu’une des illustrations de cette réussite.

Aujourd’hui ISRAEL est une puissance ENERGETIQUE
Avec les gisements de gaz, Levyatan, Itamar et autre avec des accords de fourniture de plusieurs milliards de dollars même avec la Jordanie.

Aujourd’hui ISRAEL est une puissance TECHNOLOGIQUE

Avec des dizaines de startups en plus l’implantation sur son
territoire des centres de recherche des plus grands groupes internationaux, Facebook, Google, Intel etc…

Aujourd’hui Israël est une puissance MILITAIRE
et un des plus gros exportateurs de matériel militaire grâce à ses technologies innovantes et performantes.

Dome de Fer, Baguette magique et Flêche.

Aujourd’hui Israel est une puissance SECURITAIRE

et de nombreux pays viennent (qui officiellement et qui en cachette) s’inspirer des méthodes israéliennes pour faire face aux embryons de terrorisme qui commence à sévir chez eux.

On pourrait rajouter d’autres domaines comme la Cyber sécurité et le nucléaire, le renouveau des relations diplomatiques avec de nombreux pays africains et sud américains. Les relations non officielles avec certains pays sunnites. Le développement des relations avec l’Inde et la Chine et bien d’autres qui ouvrent d’énormes perspectives.


Tout ça peut énerver certains, surtout quand la situation de leur pays dans tous ces domaines n’est pas brillante.

Peu importe. Laissons les jaser et continuons à avancer.

AM ISRAEL HAI

ISRAEL JE T’AIME ET JE SUIS FIER DE PARTAGER
TON DESTIN, TA REUSSITE ET TON DEVELOPPEMENT A VENIR.

 

Vol au dessus de l’enfer (d’Auschwitz)

0

Les films, les livres et les histoires sont tous poignants mais la visite accompagnée par un guide qui commente les atrocités sur chaque endroit dépasse tout ce qu’un esprit sain peut imaginer.

Le fait d’exterminer les juifs ne suffisait pas aux nazis, il voulaient les faire souffrir et les humilier à mort avant de les achever.
Personne n’est capable de comprendre comment (presque) tout un peuple composé en grande partie de gens « normaux » et intelligents a pu se transformer en bêtes sauvages cruelles sans la moindre étincelle d’humanité.

Chaque juif devrait visiter (pèleriner) une fois dans sa vie un de ces lieux. Chaque être humain devrait s’y rendre.

Si aujourd’hui une telle atrocité ne peut pas se reproduire, ce n’est pas dû à un changement de la nature humaine ni à la disparition de l’antisémitisme. C’est tout simplement qu’aujourd’hui celui qui voudrait tenter l’expérience trouverait rapidement à qui parler.

Reproduction autorisée avec la mention : © Rémy TAIEB pour Defense Medias Israël