Blog Page 74

Le Maire du Lavandou se soumet à l’islam et interdit la messe dominicale

0

Le Maire du Lavandou a pris la décision de suspendre la messe dominicale en plein air l’été, pour apaiser l’islam, dont les adeptes peuvent continuer à prier dans les rues sans que les radicaux laïcards, qui traquent toute présence chrétienne sur les lieux publics, ne s’émeuvent.

C’est avec une grande émotion que les habitants du Lavandou ont pris connaissance d’un courrier que la Mairie a adressé au père Joseph le 26 mai (ci-dessous).

Le maire Gil Bernardi lui interdit d’assurer la messe dominicale « sur le terrain de boule de la Place Reyer » comme il est de coutume ancienne, « chaque été ».

Interdiction de la messe « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent »

Le motif clairement invoqué est l’apaisement de l’islam. Le maire justifie sa décision par son désir de ne pas irriter des musulmans, « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent » écrit-il

La soumission est-elle prévue par la loi de 1905 sur la laïcité ?

La religion catholique, religion dominante en France, respecte la laïcité et la loi, mais ce sont les Catholiques qui sont punis pour le radicalisme et l’extrémisme dans l’islam.

Le Maire qui s’est soumis à l’islam (suite à quelles menaces ?) le dit lui-même : « retrouver toute la tolérance dont la France est capable depuis des siècles ».

La tolérance ne suppose pas la lâcheté monsieur le Maire, quand de plus vous faites référence à l’esprit du 7 janvier, qui pour ce qu’il avait de valeur, prêchait tout le contraire…

La quasi totalité des attentats commis par des islamistes en France ne visaient pas les Catholiques ni la messe. Si le maire veut assurer la sécurité, il doit donc, s’il est cohérent, faire interdire toutes les manifestations de plein air.

ob_5e4810_messe-en-plein-air

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Source : Lavandou-tribune.com

 

La guerre européenne est déclarée.

0

Les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé de lancer la première phase de l’opération Eunavfor Med, destinée à lutter contre les passeurs de migrants  opérant à partir de la Libye.  

 

Pour le lancement  de l’opération dans quelques jours l’Europe  a sorti la « grosse artillerie »

L’opération impliquera, dans un premier temps, une douzaine d’Etats membres de l’Union et elle sera commandée depuis un quartier général européen établi à Rome,

Cinq navires de guerre asagiri-armada-rouen 

 

Trois avions de reconnaissanceles-missions-de-reconnaissance-5

Trois hélicoptères 1678478383

Deux sous-marins h-le-triomphant-photo-MN

Deux drones. drones-de-surveillance

Le bateau de commandement sera italien mais ne transportera pas d’avions de combat. « Du moins au début ; pour la suite, on verra », précise une source diplomatique.

Une source militaire a déclaré :« Nous procéderons à une première évaluation dans un mois et nous étudierons ensuite la mise en œuvre éventuelle des étapes 2 et 3 »

 

En voyant une telle coalition de plus de 10 pays européens et un tel déploiement de moyens, pour barrer la route à quelques passeurs je me suis demandé si la réaction n’était pas un peu DISPROPORTIONNEE

Pendant que je cherchais la réponse je me suis dit qu’il faudrait peut-être leur demander des conseils sur les moyens à employer  pour arrêter la nouvelle flottille.

JUIF EN FRANCE

0

Une école juive en France

Une école juive en France

Les effectifs de militaires devant les synagogues et écoles juives ont été renforcés. Ici à Paris, le 12 janvier. (Photo Joel Saget. AFP)

 

Une synagogue en France

Une synagogue en France

LeMondejuif.info/ Garges-les-Gonesse une synagogue cambriolée

 

Une attaque de synagogue en France

Une attaque de synagogue en France

Civilwarineurope.com

Une épicerie cacher en France

Une épicerie cacher en France

20minutes.fr

Un produit cacher en France

Un produit cacher en France

halalbook.fr

Une manif en France

Une manif en France

huffingtonpost.fr

Une université en France

Une université en France

europe-israel.org

Un supermarché en France2Un supermarché en France

collectif69palestine

Une parfumerie en France1

Une parfumerie en France

jplpboycott.canalblog.com

Un cimetière juif en France

Un cimetière juif en France

Dreuz.info

Une affiche électorale en France

Une affiche électorale en France

mirror.co.uk

Un humoriste en France

Un humoriste en France

 

Une rue en France à Valenton

Une rue en France

 

Une mode en France

Une mode en France

hotfrog.fr

Un musée en France expo-terroristes

Un musée en France

upjf.org

Un chant de Noël en France

Un chant de Noël en France

 

litteratureprimaire.eklablog.com

Un best-seller en France

Un best-seller en France

humanite.fr

Un citoyen d'honneur en France

Un citoyen d’honneur en France

laboratoireurbanismeinsurrectionnel.fr

Un livre d'histoire en France

Un livre d’histoire en France

europe-israel.org

Un cours de géographie en France :

III. L’étude de cas

1. Les documents

  • Doc. 1. Photographie du mur en construction entre Israël et la Cisjordanie (Magnard 3e, p. 187), accompagnée d’un petit texte explicatif sur les enjeux extrait de la Documentation française 2003.
  • Doc. 2. Carte des territoires « Palestine et territoires occupés », Géographie universelle, Belin, Volume Moyen-Orient, p. 199
  • Doc. 3. Photographie et légende « l’ouverture d’une route Gaza-Cisjordanie », Universalia, 2003
  • Doc. 4. Carte et texte « Les eaux disputées du Jourdain », Géographie universelle, p. 46 et 199
  • Doc. 5. Texte sur « La bande de Gaza ». Extraits de : Géographie universelle, p. 195-196.

histoire-geo-ec.ac-amiens.fr

 

Un sujet du Bac en France :

Objet d’étude : Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours.

Vous ferez le commentaire du texte C (texte de Cohen) en vous aidant du parcours de lecture suivant :

Vous étudierez tout d’abord le portrait d’un personnage à la fois comique et repoussant.

Vous montrerez ensuite comment ce personnage hors norme prend une dimension mythique et légendaire.

…Un de ses autres surnoms était Parole d’Honneur — expression dont il émaillait ses discours peu véridiques. Tuberculeux depuis un quart de siècle mais fort gaillard, il était doté d’une toux si vibrante qu’elle avait fait tomber un soir le lampadaire de la synagogue. Son appétit était célèbre dans tout l’Orient non moins que son éloquence et son amour immodéré de l’argent. Presque toujours il se promenait en traînant une voiturette qui contenait des boissons glacées et des victuailles à lui seul destinées….

dreuz.info

Un bon Juif en France

Un bon Juif en France

estherbenbassa.net

XXème siècle

XXème siècle en France

XXIème siècle

XXIème siècle en France

alliancefr.com

historianoaeden.blogspot.fr

unnamed

Une rue de Paris 

(rue d’Orcel dans le 18e)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Joëlle de Paris pour Dreuz.info.

 

LE COIN DES BONNES NOUVELLES …….

0

Les attaques contre Israël ne faiblissent pas

mais … il y a quand même de très bonnes  nouvelles . 

Une campagne anti-boycott d’Israël remporte une victoire en Suède :

640x392_10776_82658
Une chaîne de supermarchés suédoise a abandonné sa décision de retirer les produits israéliens de ses rayons suite à une contre attaque organisée par l’ambassade.

Stéphane Richard le PDG de la multi- nationale Orange vient présenter ses excuses en Israël  Stephane

Après avoir annoncé , suite aux pressions des boycotteurs, son souhait de se dégager dès le lendemain, d’Israël.

 L’Alyah de France  atteint des nouveaux  records : téléchargement

Selon un premier décompte effectué par les services de l’agence juive en France et ceux de l’immigration en Israël, il s’avère que le départ des Juifs de France vers Israël s’est effectivement accéléré de janvier à juin 2015, et la projection jusqu’au mois d’août confirme la tendance.

 Présence importante d’Israel au Salon du Bourget 11402693_10206993757942883_1310476972755603704_n

Cette année encore, Israël continue de s’imposer aux côtés des plus grands noms de l’industrie aéronautique mondiale. Notamment avec le dôme de fer.

La plus grande entreprise de cyber-technologie d’Europe s’implantera en Israël

Le 30 juin, Fraunhofer tiendra son premier événement en Israël, un atelier d’innovation en cyber-sécurité auquel assistera la crème de la crème de la cyber-défense, de l’informatique et des représentants du gouvernement d’Israël et de l’Allemagne. 

Les autorités israéliennes décident de passer à l’offensive contre le BDS

NO_Israel_Boycott
« Cesser d’être tout le temps sur la défensive et passer à l’attaque » la ministre de la Justice, entend désormais agir contre le mouvement international de boycott d’Israël BDS. Mme Shaked a pris récemment toute une série de décisions qui vont permettre une véritable guerre judiciaire internationale contre les tenants du boycott. 

Mobileye, une start-up (israélienne) d’aide à la conduite qui pèse 11 milliards de dollars (11 000 000 000 $) par les Echos

mobileye-11Les systèmes de caméra intelligente de cette société israélienne ont convaincu une vingtaine de grands constructeurs mondiaux d’automobiles.

Don de 50 millions de dollars au Technion.

Technion-logo-1c-300x118
Le professeur Andrew Viterbi, co-fondateur de Qualcomm va faire un don exceptionnel et impressionnant de 50 millions de dollars à la faculté de génie électrique du Technion.

Interdiction du spectacle de Dieudonné à Nice :

11536478_10153592287510579_8791458705525169995_o
où le tribunal a confirme l’arrêté d’interdiction, demandé par Estrosi, le maire de Nice pour atteinte à la dignité humaine 

La décision de Naftali Bennett, ministre de l’éducation :

 Bwh-ruVIAAA6hKM
de stopper net le financement de la pièce de théatre sur le terroriste qui a assassiné le soldat Moshé Tamam en 1984.

La décision de la ministre de la culture Miri Réguev

img573103

de stopper de subventionner le théatre de Norman Issa ,après qu’il ait annoncé ne pas vouloir se produire dans la vallée du Jourdain. Ca l’a aidé à changer d’avis et il a annoncé depuis que la troupe s’y produirait.

Le fiasco (pour lui et son camp) qu’a déclenché Oded Kotler : en traitant de « bœufs » les électeurs du Likoud.

oded-kotler
Il a été condamné par tous de gauche comme de droite. Il essaye depuis de ramer pour expliquer l’inexcusable.

A très bientôt pour ENCORE PLUS de nouvelles bonnes nouvelles. 

La Cour européenne des Droits de l’homme juge qu’Israël n’occupe ni la Cisjordanie ni Gaza

0

Le 16 juin, la Grande Chambre de la Cour européenne des Droits de l’homme a publié deux jugements dans deux dossiers importants dans les suites du conflit entre la République du Nagorno-Karabakh, l’Armenie et l’Azerbaïjan : les affaires Chiragov et autres c. l’Arménie et Sargsyan c. Azerbaïdjan.

Richement détaillés, ces deux jugements soulèvent des points très importants de droit international.

L’un d’entre eux concerne d’une manière surprenante, Israël, la Cisjordanie et Gaza. La Cour a en effet (implicitement) décidé que Israël n’est pas la force occupante de Gaza, et que la Cisjordanie n’étant pas un Etat, il n’y a pas d’occupation.

Démonstration :

Dans les deux affaires, il s’agit de personnes déplacées qui n’ont pu avoir accès à leur propriété. Le cas Sargsyan concerne le refus du demandeur du droit au retour dans son village de Gulistan, situé sur le territoire de l’Azerbaïjan, tout près de la zone de contact entre l’Azerbaïjan et les forces séparatistes de la République de Nagorno-Karabakh.

Pour le gouvernement Azerbaijani, le village n’est pas sous le contrôle de l’Azerbaïjan. De plus, il est miné, et inaccessible à la population civile.

En fait, lorsqu’il a ratifié la Convention européenne, l’Azerbaïjan a fait la déclaration suivante (paragraphe 93 du jugement):

La République d’Azerbaïjan déclare ne pas être en mesure de garantie l’application des règlementations de la Convention dans les territoires occupés par la République d’Arménie, tant que ces territoires ne seront pas libérés de cette occupation.

Suivent les observations de la Cour sur le « droit international applicable » (paragraphe 94):

L’article 42 du Règlement concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre (La Haye, 18 octobre 1907, ci-après « le Règlement de La Haye de 1907 ») définit l’occupation belligérante comme suit :

Il y a donc occupation au sens du Règlement de La Haye lorsqu’un État exerce de fait son autorité sur le territoire ou sur une partie du territoire d’un État ennemi

« Un territoire est considéré comme occupé lorsqu’il se trouve placé de fait sous l’autorité de l’armée ennemie. L’occupation ne s’étend qu’aux territoires où cette autorité est établie et en mesure de s’exercer. »

Il y a donc occupation au sens du Règlement de La Haye de 1907 lorsqu’un État exerce de fait son autorité sur le territoire ou sur une partie du territoire d’un État ennemi.

La Cisjordanie, autrement dit la Judée Samarie n’étant pas un Etat, toute référence à une occupation, et à la violation du droit international n’est que propagande.

La Cour poursuit :

On considère qu’un territoire ou une partie d’un territoire est sous occupation militaire lorsque l’on parvient à démontrer que des troupes étrangères y sont présentes et que ces troupes sont en mesure d’exercer un contrôle effectif, sans le consentement de l’autorité souveraine. La plupart des experts estiment que la présence physique de troupes étrangères est une condition sine qua non de l’occupation, autrement dit que l’occupation n’est pas concevable en l’absence de présence militaire sur le terrain ; ainsi, l’exercice d’un contrôle naval ou aérien par des forces étrangères opérant un blocus ne suffit pas.

Gaza n’est donc pas non plus une zone occupée par Israël.

Dans ses appréciations, la Cour complète les raisons pour lesquelles la Cisjordanie n’est pas un territoire occupé :

144. La Cour note que d’après le droit international (en particulier l’article 42 du règlement de La Haye de 1907), un territoire est considéré comme occupé lorsqu’il se trouve placé de fait sous l’autorité d’une armée ennemie, et l’on considère communément que « l’autorité de fait » se traduit par l’exercice d’un contrôle effectif et requiert des éléments tels que la présence de troupes étrangères en mesure d’exercer pareil contrôle sans le consentement de l’autorité souveraine.

« L’autorité de fait » est le gouvernement palestinien placé sous l’autorité du président Mahmoud Abbas qui « assure le contrôle effectif » de la région. La présence de l’armée israélienne est assurée « avec le consentement de l’autorité » palestinienne. Enfin, il n’existe pas « d’autorité souveraine ».

Pour la Cour européenne des Droits de l’homme, les conditions d’une occupation ne sont pas remplies concernant la Cisjordanie au regard de l’article 42 du règlement de La Haye.

Il semble évident que les juges de Strasbourg n’avaient pas à l’esprit que l’abondance de détails et de références au droit international de leur conclusions ont des implications sur le statut légal de la Cisjordanie et Gaza, en dehors de toute la dialectique de propagande mentionnant les mots colons, colonies, occupation, dont les fondements juridiques volent ici en éclat.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Tags: ,

 

L’Islamisation rempante de la France se poursuit …

0

Trois des déclarations nouvelles parmi les plus marquantes cette semaine : 

Déclaration de Manuel Valls
« LA FRANCE DOIT PORTER CE MESSAGE DE COMPRÉHENSION »
« L’islam a toute sa place en France, en Europe. C’est un grand défi des années qui viennent : faire la démonstration que l’islam est totalement compatible avec la démocratie, avec la République, avec l’égalité des hommes et des femmes, avec le dialogue », a dit le premier ministre.

« Ce message, il est important pas seulement pour les musulmans de France mais pour l’Europe, pour le monde : faire cette belle démonstration d’unité et de confiance.

Déclaration de Dalil Boubakeur 

Recteur de la Grande Mosquée de Paris depuis 1992, il a été le premier président du Conseil français du culte musulman.

Des églises pour pratiquer le culte musulman

Dans une interview cette semaine sur Europe1, le président du Conseil français du culte musulman Dalil Boubakeur a confirmé une idée développée dans son dernier livre, Lettre ouverte aux Français. L’homme souhaite utiliser des églises « vides » pour pratiquer le culte musulman. Ce ballon d’essai semble être bien passé. On va pouvoir poursuivre la démarche.
http://www.francetvinfo.fr/societe/a-graulhet-on-se-felicite-de-l-eglise-transformee-en-mosquee_956031.html

Déclaration du président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) , Amar Lasfar,
Le président de l’Union des organisations islamiques de France, Amar Lasfar, a demandé mardi soir que les deux grandes fêtes de l’islam, l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Adha, soient fériées en France.

 » J’aimerais que les deux grandes fêtes musulmanes soient des jours fériés dans notre pays » a déclaré Amar Lasfar, hier soir mardi, lors de l’annonce par la grande mosquée de Paris de la date du début du ramadan. « Nous le demandons non en tant que musulmans mais en tant que citoyens de notre pays » a déclaré Amar Lasfar, parlant d’une « demande légitime », en évolution avec « l’importance de l’islam ».

A la semaine prochaine !!!

Vidéo : l’apartheid israélien comme vous ne l’avez jamais vu

0

Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe en Israël au niveau des rapports qu’entretiennent juifs et arabes dans les villes, magasins, restaurants, dans les administrations, les pharmacies et les hôpitaux, dans les transports en commun et sur les plages ?

Commencez par ne plus croire aux mensonges de vos médias européens, à ceux de l’ONU et autres ONG sponsorisées pour salir l’image d’Israël et de ses habitants.

Regardez cette vidéo. Ce qu’elle restitue et explique : des femmes musulmanes portant le hijab se déplacer en totale liberté en Israël.

L’auteur de la vidéo a suivi des jeunes femmes en hijab dans les rues de Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem. Puis il s’est rendu dans l’œil du cyclone, ces zones désignées comme habituées par « les colons sionistes d’extrême droite », que l’on nomme à tort colonies, les implantations juives du Goush Etzion.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Résultat ? A vous de voir, de vous faire votre opinion et de comparer avec ce qui se passe ailleurs, en France ou en Europe !

Nous attendons de voir la même avec des Juifs dans les territoires sous administration arabe. Ils ont l’interdiction de se déplacer librement, même dans les secteurs sous souveraineté israélienne, par danger pour leur intégrité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Claude Salomon Lagrange pour Dreuz.info.

La France finance les arabes palestiniens sans l’avis de ses contribuables – See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/18/la-france-finance-les-arabes-palestiniens-sans-lavis-de-ses-contribuables

0

1-francais-SDF

Le Consul général de France à Jérusalem, M. Hervé Magro, a inauguré mardi 26 mai 2015 une usine d’empaquetage et d’étiquetage pour les produits laitiers de l’usine Al-Jebrini à Hébron.

Le protocole de don français au secteur privé palestinien (ligne de dons de 10 millions d’euros permettant de financer l’achat d’équipements et de services français pour développer les capacités productives palestiniennes) a contribué au financement de ce projet, qui a permis la création de 30 emplois directs et 30 autres emplois indirects, à hauteur de 500 000 euros.

Ce que l’on ne dit pas aux contribuables français :

• L’Île-de-France est la première collectivité française à avoir signé un accord de coopération décentralisée avec la partie arabe de Jérusalem. En contournant les autorités israéliennes, La capitale française approuve ainsi un accord sans précédent avec « Jérusalem Est ».

• Le conseil régional d’Île-de-France a lui aussi voté en 2012 en faveur d’un accord de coopération décentralisée avec Jérusalem-Est, devenant ainsi la première collectivité locale française à coopérer avec la partie arabe de Jérusalem.

Comment est ce possible ?

La Région Ile de France est la région française ayant la plus forte proportion de musulmans mais aussi de salafistes djihadistes et de mairies faisant citoyens d’honneurs des terroristes palestiniens.

Et ce n’est pas tout,

La France, par l’intermédiaire de ses différents intervenants, consacre 7M€ par an aux collectivités territoriales palestiniennes : 2 M€ sont mobilisés annuellement par les collectivités françaises pour financer des projets, et 5M€ par l’Etat, via l’Agence Française de Développement (AFD) dirigée par Monsieur Dov Zera, membre du Consistoire de Paris et ex président du même consistoire.

Au total, depuis la conférence internationale des donateurs pour l’Etat palestinien organisée à Paris en décembre 2007, la France a contribué au développement des Territoires palestiniens à hauteur de 260 millions d’€.

- En juin 2012, La France finançait un centre palestinien où l’on incite les enfants à tuer des Juifs.

L’Autorité palestinienne, la République française et d’autres pays ont financé le centre culturel palestinien Burj Luq Luq qui programme un spectacle de marionnettes pour les enfants qui incite à la haine et au meurtre des Juifs israéliens. On explique aux enfants que les Juifs (pas les Israéliens) tuent les jeunes palestiniens et on explique aux enfants de remplacer les cigarettes par des armes.

Le consulat Francais de Jérusalem préfère servir les arabes palestiniens plutôt que les 150,000 Francais vivant en Israël.

La France peut être fière de ses 5 instituts culturels : Ramallah, Gaza, Naplouse, Jerusalem (2) et une alliance francaise à Bethléem. Elle est le premier pays au monde à avoir autant d’instituts en Judée Samarie et Gaza, sous la houlette du consulat Francais de Jérusalem, qui préfère servir les arabes palestiniens plutôt que les 150,000 Francais vivant en Israël.

Cerise sur le pudding, la France salue le rôle fondamental joué par l’UNRWA au service des réfugiés palestiniens.

La France a toujours apporté un soutien actif à l’UNRWA, dont les bâtiments servent de rampes de lancement de roquettes sur les civils israéliens, et dont une grande partie du personnel sont des membres actifs du Hamas.

 

- Juin 2012, grâce à Laurent Fabius, la France verse dans les poches palestiniennes la coquette somme de 105 millions d’euros.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

- La CFI, une filiale de France Télévisions, s’est engagée à aider la télévision palestinienne à se professionnaliser et dynamiser sa propagande antijuive. Avec l’accord du ministère des affaires étrangères, elle a accepté d’aider la PBC, la télévision palestinienne, à se transformer en télévision publique. Une révolution pour cette chaîne fondée par le Fatah au milieu des années 1990 dans la foulée des accords d’Oslo et des dizaines d’attentats sanglants anti-israéliens.

- La France accorde, en mars 2012, 10M€ aux palestiniens pour la construction d’une usine de dessalement dans la bande de Gaza.

- La France a voté en faveur de l’adhésion des Palestiniens à l’UNESCO alors que les Etats-Unis, l’Allemagne et le Canada avaient voté contre, tandis que l’Italie et le Royaume Uni se sont abstenus.

- 5 millions d’euros, c’est la coquette somme de la convention de financement que signait en septembre 2010 le Consul de France à Jérusalem, au profit de diverses ONG palestiniennes : beau jackpot à la grande roue du gaspillage des deniers publics et des contribuables français qui termine dans les poches personnelles de Mahmoud Abbas.

- Au moment où la France perdait son AAA, elle offrait un cadeau d’un million d’euros à Gaza. Le Centre culturel Français, connue pour ses activités anti israéliennes, abritera une antenne consulaire de France au centre-ville de Gaza sur l’avenue Charles de Gaulle, sur un terrain de 2000 mètres carrés.

Selon l’Insee, la France compte de 8,5 à 8,6 millions de pauvres, soit environ 14 % de la population et 20 % des enfants.

Et le niveau de vie des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté continue de diminuer. En 2012, près de la moitié d’entre elles vivaient avec moins de 784 euros par mois.

Aucun média officiel ne vous montrera les somptueuses propriétés de Ramallah ou du bord de mer à Gaza, les 4×4 de luxe, BMW et Mercedes, des dirigeants palestiniens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

 

ISRAEL se moque des journalistes étrangers dans une vidéo.

0

Les Affaires étrangères ont produit une animation qui moque la couverture par les journalistes internationaux de la bande de Gaza et de la guerre de 2014.

Dans sa campagne menée depuis quelques jours pour défendre les agissements de son armée lors de la guerre de l’été 2014 dans la bande de Gaza, Israël brandit une nouvelle arme : la communication. 

Les Affaires étrangères israéliennes ont produit une animation qui ridiculise la couverture par les journalistes internationaux de la bande de Gaza et de ce conflit armé qui a coûté la vie à près de 2.200 Palestiniens dont une majorité de civils, selon les chiffres de l’Onu. Du côté israélien, le nombre de morts s’est élevé à 73, pour la plupart des soldats.

Le dessin animé de 50 secondes, présenté mardi sur la page d’accueil du site du ministère des Affaires étrangères, met en scène un journaliste en direct dont les commentaires naïfs sont tournés en ridicule.

Il explique comment les Gazaouis « tentent de vivre des vies tranquilles » alors qu’un homme armé lance une roquette derrière lui. Il rapporte que Gaza est en train de mettre au point le premier métro palestinien pendant que des hommes armés entrent dans le réseau de tunnels construits par le Hamas et les groupes armés palestiniens pour s’infiltrer en territoire israélien. Il affirme qu’il n’y a « pas de doute que la société palestinienne ici est libérale et pluraliste », alors qu’en arrière-plan un homme armé et encagoulé kidnappe un vendeur de rue dont le stand est décoré du drapeau homosexuel.

Le film, en anglais, se conclut sur une jeune femme remettant une paire de lunettes au journaliste, avant que les mots « Ouvrez les yeux, le terrorisme est au pouvoir à Gaza », s’inscrivent à l’écran.

 

© Gaïa pour www.Dreuz.info

 

Face aux disputes entre le Fatah et le Hamas, le gouvernement palestinien démissionne – See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/17/face-aux-disputes-entre-le-fatah-et-le-hamas-le-gouvernement-palestinien-demissionne

0

Abbas résignation

Le gouvernement d’unité de l’Autorité palestinienne, composé depuis la réconciliation d’avril 2014 entre le Hamas et le Fatah vient d’exploser en vol. Le Fatah a compris, malgré des mois de négociations, que le Hamas a la main sur la bande de Gaza et ne laissera pas Mahmoud Abbas diriger.

Un officiel de l’OLP a déclaré que le gouvernement de technocrates formé l’an passé pour remplacer les clans rivaux de Judée Samarie et Gaza a été dissout, et sera remplacé probablement par un gouvernement de politiciens.

Il y a quelques minutes, le premier ministre du gouvernement d’unité Rami Hamdallah a donné sa démission à Mahmoud Abbas, a indiqué Al Arabiya.

La raison officielle avancée est que le cabinet, malgré des mois de négociations, n’est pas en mesure d’assurer ses fonctions dans la bande de Gaza dominée par le parti islamiste du Hamas.

Le Hamas a immédiatement réagit et rejeté toute dissolution unilatérale.

Mahmoud Abbas a indiqué hier que le gouvernement serait dissous sous 24 heures :

« Le gouvernement continuera à fonctionner jusqu’à ce qu’un nouveau gouvernement soit nommé. Je pense que ce qui va se produire maintenant, c’est la formation d’un gouvernement de politiciens, et non de technocrates. »

Cependant, le porte parole du Hamas Sami Abu Zuhri a déclaré que l’organisation terroriste islamiste n’a pas été consultée, et qu’elle s’oppose à toute dissolution unilatérale.

« Le Hamas rejette tout changement décidé sans l’accord de toutes les parties, » a déclaré Zuhri.

« Personne ne nous a rien dit d’une décision de changement, et personne ne nous a consulté au sujet d’un changement de gouvernement. Le Fatah a agi sans nous à tous les sujets. »

La dissolution intervient à un bien curieux moment : le Hamas tiendrait selon plusieurs sources des négociations indirectes avec Israël destiné à officialiser un cessez-le-feu plus durable.

Et il n’est pas clair si la décision d’Abbas a un rapport avec ces négociations, mais des officiels de l’OLP, sous couvert d’anonymat, affirment que oui.

« Si un nouveau statut de Gaza est négocié, l’idée de base d’un Etat palestinien disparait totalement, » a déclaré un officiel de l’OLP.

Cet avis est confirmé par un autre diplomate arabe, qui pense que Abbas a pris la décision après avoir eu vent des discussions indirectes en cours.

« Quand Mahmoud Abbas a entendu dire que des envoyés internationaux ont pris par à des discussions pour mettre fin à la crise de Gaza, il a été pris par surprise, et il a pris cette décision », a déclaré Bassem Naim à l’AFP.

« Il a eu l’impression qu’une solution risquait d’être trouvé sans l’implication de l’Autorité palestinienne, » car les négociations secrètes ont impliqué plusieurs canaux arabes et européens, mais pas l’Autorité palestinienne.

Confirmant ces rumeurs et déclarations, une source du Hamas a annoncé qu’une rencontre s’est tenue à Doha le week end dernier avec les Qataris, dans le but d’atteindre un accord de cessez-le-feu d’une durée de 5 à 10 ans.

Cette source affirme que les négociations portent sur les points clefs pour la bande de Gaza que représente le blocus sécuritaire, le blocus humanitaire permettant l’entrée quotidienne de centaines de camions de vivres.

Aucune indication n’a été donnée pour savoir si d’autres factions ont pris partie aux négociations. On ne sait si le Fatah était partie prenante, par exemple, alors qu’il a activement participé à l’établissement de la trêve en août 2014 par l’Egypte.

Le Hamas se sent menacé par la présence de cellules de l’Etat islamique, qui ont revendiqué les tirs de roquette contre Israël au moins de juin 2015, et il pourrait souhaiter une alliance temporaire pour se protéger.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.