Finkielkraut: Black M et l’antiracisme réflexe

0
1550

Dans «L’Esprit de l’escalier», Alain Finkielkraut est revenu sur la polémique Black M à Verdun et note qu’«en matière d’antiracisme, le réflexe a remplacé la réflexion».

«Les socialistes, relève-t-il, n’ont pas eu le monopole de cette indignation ridicule, la bonne droite juppéiste, bien-pensante — c’est-à-dire “non-pensante” — y est allée aussi de son couplet…» Il en conclut donc «qu’après la laïcité, les opposants les plus déterminés au parti que dirige Marine Le Pen, lui abandonnent maintenant sans coup férir la décence commune. Avec des ennemis comme ça, le FN n’a même pas besoin d’amis.»

Au cours de l’émission, Finkielkraut évoque aussi «la haine qui se déchaîne dans les rues de Paris, de Nantes ou de Rennes» et considère à nouveau que «son intensité particulière» trouve sa source dans la «volonté de fermer la parenthèse d’union nationale qui avait été inaugurée par l’immense manifestation du 11 janvier».

Source

Article précédentLe coin détente :
Article suivantUn grand bol rafraîchissant de bonne humeur
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.