BRAVISSIMO Tel Aviv /Seine !!!!!! 10 Raisons d’un TRES GRAND succès !!!!!!!!!!!

0
2126

1 – Les juifs et les sympathisants d’Israël ne se sont pas laissés impressionner ils sont venus en masse fêter Israël.
Nous avons re-appris récemment à aller prier dans nos synagogues sous la surveillance de (valeureux) soldats armés de mitraillette, coiffés de casques et vêtus de gilets pare balles.
Nous amenons nos enfants de 3 ans à 18 ans dans des écoles bunkerisées surveillées par l’armée française (que nous remercions au passage). Nous sommes têtus et expérimentés dans ce genre de situation.
Le peuple juif faisait la fête depuis la nuit des temps et dans toutes les conditions de pogroms, de répression et de surveillance et même de menaces terroristes. Il en fallait plus que ça pour nous décourager.
La bonne humeur, l’ambiance festive, les fallafels et le Houmous, la bonne musique israélienne, les danses la fierté des participants d’y être et de s’y retrouver entre amis ont largement contribué au succès de cette journée

2 -« La mairie de Paris s’est réjouie (avec nous) du « succès » de l’événement Tel Aviv sur Seine, survenant après une « polémique démesurée ». « L’esprit est resté serein, loin de l’extrême agitation des derniers jours sur les réseaux sociaux », a-t-elle souligné.

On a gagné malgré des opposants qui avaient sorti l’artillerie lourde (verbale) pour tenter d’annuler cette belle fête qui a rassemblé près de 11.000 participants, selon la mairie de Paris. En enlevant la centaine de manifestants pro palestiniens ça donne une participation remarquable de juifs et de sympathisants .

3 – Après avoir constaté qu’ils n’allaient pas arriver à l’annuler, les opposants ont essayé de la vider de sa substance en proposant une Ramallah plage. Mais il n’y a pas de plage à Ramallah …. et donc pas de Ramallah sur Seine. L’année prochaine on aura peut-être Gaza sur Seine comme l’année dernière.

4 – Pour la première fois un clivage profond s’est installé entre les communos, verdos, extrêmogauchos qui réclamaient l’annulation et la plupart des autres partis politiques. Ils n’ont pas réussi à mobiliser au-delà de leur camp habituel et ils se sont ridiculisés avec des arguments dont certains ont dénoncé le caractère stalinien.

Les élus parisiens du parti Les Républicains se sont félicités dans un communiqué « de la tenue dans le calme » de la manifestation, tout en regrettant « qu’il ait fallu mobiliser plus de 500 policiers pour la protection de cet événement culturel.

5 – Les politiques concernés n’ont pas reculé malgré les menaces et les tentatives d’intimidation. Le Premier ministre Manuel Valls avait affirmé mercredi son « soutien total » à la maire de Paris Anne Hidalgo qui a refusé d’annuler « Tel Aviv sur Seine », comme le demandaient des élus, notamment du Parti de gauche et du Parti communiste.

6 – La contre manifestation organisée par une dizaine d’association pro-palestinienne a été un échec TOTAL. Après avoir réunis 24 000 signataires dans la pétition de Madame Simonnet pour l’annulation ils n’ont réussi à mobiliser qu’une centaine de militants. Leurs tentatives de pénétrer dans l’espace « israélien » ont échoué. Les informations sur leur manifestation sont quasi inexistantes. Les photos de leur vide parlent d’elles mêmes.

7 – Dans la manifestation pro israélienne, le ketchup a servi à donner du goût aux frites. alors que dans la manifestation pro palestinienne, le ketchup a servi a décorer des tee shirt blanc d’acteurs de Palywood qui se sont couchés dans le sable pour faire « comme »  leurs frères palestiniens « ensanglantés » (par qui ?).

8 – Aucun incident sécuritaire n’a été signalé. Gageons que c’est essentiellement dû aux services de sécurité mis en place par la mairie de Paris et les organisateurs de la communauté. Les forces de l’ordre, en tenue ou en civil, étaient présentes en nombre pour éviter toute confrontation. Les accès à « Tel Aviv sur Seine » étaient contrôlés, avec sacs fouillés et visiteurs passés au détecteur de métaux. Au total, 500 policiers et gendarmes ont été mobilisés.

9 – A Tel Aviv, une centaine de vacanciers français en maillots de bain ont dansé jeudi après-midi sur une plage lors d’un « rassemblement festif » qui se voulait la réponse à la controverse soulevée en France par « Tel-Aviv sur Seine », a constaté une journaliste de l’AFP.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Remy Taieb pour Defense Medias Israel

10 – EN CONCLUSION même si certains des organisateurs et certains journalistes ont tenté de « justifier » leur soutien en expliquant que Tel Aviv comme était « distincte et différente d’Israël  » (plus à gauche, plus tolérante, plus ouverte, moins Netanyaoutiste ….) pour justifier leur soutien à cette manifestation on a assisté aujourd’hui à une grande fête d’ISRAEL.

Merci à Madame Hidalgo, aux organisateurs, aux participants, à la sécurité mais surtout un grand merci à Madame Danielle Simonnet du front de gauche qui par ses arguments et son hystérie a réussi à créer le buzz. Sa contribution au succès de Tel Aviv sur Seine et à l’échec de sa contre manifestation a été décisive à tel point qu’elle mérite un article personnalisé que je publierai prochainement.

AM ISRAEL HAI          עם ישראל חי