Commission d’enquête sur Benghazi: Clinton coupable d’incompétence et de mensonge

0
1335

La commission d’enquête de la Chambre des représentants sur les tragiques évènements de l’ambassade des Etats Unis de Benghazi, le 11 septembre 2012, où 4 américains ont trouvé la mort, a révélé hier les mensonges et les coupables négligences d’Hillary Clinton.

La commission d’enquête de la Chambre des représentants s’est réunie hier 22 octobre 2015, et elle a questionné la Secrétaire d’Etat en poste, Hillary Clinton, à l’époque de l’attentat contre l’ambassade des Etats Unis à Benghazi.

Il est sorti de l’interrogatoire, qui a duré 11 heures, que la peut-être future présidente des Etats-Unis a reçu 600 demandes de l’ambassade pour renforcer sa sécurité et, alors qu’elle était Secrétaire d’Etat, elle n’a absolument rien fait. A ce titre, Clinton est fautive.

Il est sorti de son interrogatoire que cette ambassade avait déjà été attaquée à l’explosif, que l’ambassadeur Christopher Stevens avait averti qu’un camp d’entrainement d’al Qaïda se trouvait pas très loin. Pourtant, aucune mesure d’extraction du personnel de l’ambassade n’avait été mise en place en cas d’attaque. De cela, Clinton est fautive d’incompétence.

Il est sorti de son interrogatoire que le soir de l’attaque, elle a envoyé un email à sa fille pour l’informer qu’al Qaïda avait attaqué l’ambassade. Le lendemain, elle disait au monde entier que l’attaque était une réaction à une vidéo anti-islam publiée sur YouTube. A ce titre, Clinton a menti au monde entier.

Il est sorti de son interrogatoire que le lendemain de l’attaque, elle a parlé avec le premier ministre égyptien et elle lui a dit ceci : « nous savons avec certitude que l’attaque vient d’al Qaïda. Nous savons qu’elle ne vient pas d’une vidéo contre le prophète Mohamed. » Pourtant, elle a continué pendant 15 jours, sur tous les médias, à accuser une vidéo.

Elle a menti aux familles, devant les cercueils des victimes

Il est sorti de son interrogatoire que devant les cercueils des victimes, devant les familles des victimes, elle a continué, les yeux dans les yeux, à leur mentir en affirmant que le coupable de la vidéo serait arrêté et poursuivi en justice. Les yeux dans les yeux des familles des victimes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et des Américains ont décidé d’élire cette cynique menteuse sans se demander quels autres mensonges elle est prête à dire pour leur vote parce que nous sommes dans l’ère du relativisme et de la dégénérescence des valeurs.

Et des journalistes ont décidé de fermer les yeux devant les mensonges cyniques de cette femme, sans se demander quels autres mensonges elle est prête à dire pour être élue, parce qu’ils ont un objectif politique qui justifie toutes leurs bassesses : la faire élire.

On ne connait pas avec certitude les raisons de ces graves manquements, et de ses mensonges. On peut avancer des hypothèses, mais ce n’est pas l’objet de cette mise au point.

Vous informer parce que vos médias vont vous désinformer

Cette mise au point n’a qu’un seul objectif : vous informer, chers lecteurs de Dreuz parce que vos médias vont vous désinformer.

Ce qui s’est passé hier lors de l’interrogatoire d’Hillary Clinton, vos médias vont faire à fond dans l’intox pour vous le cacher, pour noyer l’info, pour que vous ne connaissiez pas les faits.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.