Dr Wafik Moustafa, politique arabe britannique : Nous devrions nous efforcer de faire la paix avec Israël, au lieu de le boycotter

0
1274

Le politicien britannique arabe Dr Wafik Moustafa, président du British-Arab Network, a exprimé son opposition à la campagne BDS contre Israël. Dans une interview accordée à Al-Araby TV, basée à Londres, Dr Moustafa affirme que la campagne BDS pourrait être accusée de fomenter de l’antisémitisme et que les pays arabes ne sont pas boycottés, en dépit de l’oppression qui y sévit. Rappelant que des députés arabes siègent à la Knesset israélienne, il a déclaré que les Arabes devraient agir pour la paix dans la région plutôt que de continuer sur la voie des années 1950, « qui ne nous mènera nulle part ». L’interview a été diffusée le 15 février 2016. Extraits :

Dr Wafik Moustafa : Un boycott n’est pas nécessairement bénéfique à aucune des parties. Dans le cas de l’Afrique du Sud, à l’époque où elle était gouvernée par les Blancs, le gouvernement britannique encourageait le boycott. Mais le cas [du BDS] est, selon moi, très différent, car certains disent qu’il fomente de l’antisémitisme, et n’est pas bénéfique à l’heure actuelle. Je dois ajouter que certains pays oppriment [leurs citoyens] et pratiquent la peine de mort, et pourtant, ils ne sont pas boycottés. Nous devons admettre qu’Israël est le pays le plus stable du Moyen-Orient. La Knesset par exemple…

Journaliste : Stable ?

Dr Wafik Moustafa : La Knesset israélienne compte dix ou douze membres arabes palestiniens…

Journaliste : Mais peut-on parler de stablilité ?

Dr Wafik Moustafa : Je pense qu’[Israël] est stable, dans l’ensemble.

Kamel Hawwash, vice-président de la Campagne de solidarité pour la Palestine [en duplex] : La Campagne de solidarité pour la Palestine et l’une des institutions les plus actives dans le boycott contre l’entité sioniste. Cette entité a pillé les terres palestiniennes et les a occupées. Elle a volé la terre et y a construit des colonies illégales. Mon collègue, je regrette de le dire, n’a rien mentionné de tout cela. Il parle de la situation au Moyen-Orient comme s’il était porte-parole du gouvernement israélien. C’est très étrange.

Dr Wafik Moustafa : Avec tout le respect dû à mon collègue, il utilise une vieille démagogie arabe lorsqu’il parle de la prétendue « entité sioniste ». L’OLP et les autorités palestiniennes considèrent Israël comme un Etat, reconnu comme tel par l’ONU et par eux-mêmes. D’autre part, il y a des hommes d’affaires en Cisjordanie et à Gaza qui entretiennent de forts liens commerciaux avec Israël, des Israéliens et des juifs. J’étais en Israël il y a quatre semaines. J’ai visité Jérusalem Est et Ouest, et j’ai compris qu’il n’y avait aucun… En réalité, je me suis même rendu à la Knesset. Beaucoup d’Arabes et de Palestiniens travaillent à la Knesset, et même des femmes portant le hijab…

Journaliste : C’est tout à fait naturel, car c’est leur terre occupée…

Dr Wafik Moustafa : Mais la Knesset est définie comme le parlement israélien. Ce que j’essaie de dire, c’est que nous devons parvenir à la réconciliation et la paix dans la région, au lieu de poursuivre sur la voie des années 1950, qui ne nous a menés nulle part. Comme nous pouvons le voir, des pays comme la Syrie, qui s’enorgueillissent de combattre Israël, s’effondrent.

Source