ISRAEL
L’armée la plus morale au monde

0
291

L’armée israélienne est-elle un modèle de moralité et d’éthique en temps de guerre? Ou s’agit-il d’une force oppressive qui cible des civils palestiniens innocents et commet des crimes de guerre par politique?

Le colonel Richard Kemp, qui était le commandant des forces britanniques en Afghanistan, était en Israël pendant sa guerre contre le Hamas en 2014, et analyse si l’armée d’Israël est éthique, diabolique ou quelque part entre les deux.

Scénario: Il y a deux points de vue de l’armée israélienne – ce que vous entendez dans la plupart des médias, et la vérité. Je vais vous dire la vérité. J’étais le commandant des forces britanniques en Afghanistan. J’ai combattu dans des zones de combat autour du monde, notamment en Irlande du Nord, en Bosnie, en Macédoine et en Irak. J’étais également présent tout au long du conflit de Gaza en 2014. D’après mon expérience et mes observations:

L’armée israélienne fait plus pour sauvegarder les droits des civils dans une zone de combat que toute autre armée dans l’histoire de la guerre.

Pourquoi est-ce ainsi?
Premièrement, Israël est un pays décent avec des valeurs occidentales, qui fonctionne selon des principes démocratiques. Israël n’a pas plus d’intérêt à faire la guerre que la Belgique. En fait, Israël n’a jamais commencé une guerre. La seule raison pour laquelle il va à la guerre est de se défendre. Et il doit se défendre parce que, contrairement à la Belgique, il est entouré de pays et de groupes armés qui veulent le détruire.

Deuxièmement, le judaïsme, avec ses normes morales inégalées, reste une influence majeure sur les citoyens d’Israël. Je dis cela en tant que non-Juif.

Troisièmement, l’armée est composée majoritairement de soldats citoyens. Israël est un petit pays avec une petite armée professionnelle. Pour mener une guerre, cela dépend de ses conscrits et de ses réservistes. Ce sont des citoyens ordinaires, des professeurs aux plombiers, appelés à défendre leurs maisons. Ils ne veulent pas se battre et ne veulent pas nuire aux autres. Nulle part la moralité et la décence essentielles de Tsahal n’ont été plus évidentes que lors de la guerre de Gaza en 2014. S’il y a eu une guerre purement défensive, c’est bien celle là. La guerre a été déclenchée par le Hamas, l’organisation terroriste désignée comme telle par le Département d’Etat américain, qui gère la bande de Gaza.

Au cours des six premiers mois de 2014, le Hamas a lancé des centaines de roquettes sur des civils israéliens. Après des avertissements répétés d’Israël, l’armée de l’air israélienne a finalement mené des frappes de précision pour stopper les tirs de roquettes. Et les forces de Tsahal sont entrées dans Gaza pour détruire un réseau de tunnels terroristes que le Hamas avait construit pour attaquer les communautés israéliennes près de la frontière de Gaza. Tsahal a pris des mesures extraordinaires pour informer les civils de Gaza des zones ciblées, larguer des millions de tracts, diffuser des messages radio, envoyer des messages et effectuer des dizaines de milliers d’appels téléphoniques. Laissez-moi répéter cela. Les Israéliens ont appelé les habitants de Gaza sur leur téléphone portable et leur ont dit de quitter leur résidence et de se mettre en sécurité. Jamais dans l’histoire de la guerre, une armée n’a téléphoné à son ennemi et lui a dit où ils allaient larguer leurs bombes. De nombreuses missions des FDI qui auraient pu retirer les capacités militaires du Hamas ont été abandonnées pour éviter les pertes civiles, augmentant ainsi le risque pour les citoyens et les soldats israéliens. Malgré tout cela, bien sûr, des civils innocents ont été tués.

Chaque guerre est chaotique et confuse, et les erreurs sont fréquentes. Mais les erreurs ne sont pas des crimes de guerre. D’autre part, le Hamas a commis des crimes de guerre en tant que politique officielle du gouvernement. Le Hamas a délibérément placé ses actifs militaires parmi la population civile, cachant des armes dans les écoles et les hôpitaux, et plaçant des lance-roquettes le long des immeubles d’appartements, puis a forcé ces civils à rester dans des zones qu’ils savaient être attaquées. Ils ont également demandé à leur peuple de rapporter le mensonge que chaque Gazaoui tué était un civil, même s’ils étaient en réalité des combattants.

Pour le script complet, visitez   https://www.prageru.com/videos/israel…

 

SHARE
Previous articleHistoire de l’industrie de l’armement d’Israël
Next article300 drones dans le ciel de Jérusalem
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY