La CEDH déboute Dieudonné car elle ne protège pas «les spectacles négationnistes»

0
1981

Le polémiste passait devant la Cour européenne des droits de l’homme, qu’il avait lui-même saisi.

Le polémiste avait été condamné pour son spectacle du 26 décembre 2008 au Zénith de Paris. Ce soir-là, il avait convié sur scène Robert Faurisson, l’avait fait applaudir par le public et lui avait fait remettre un «prix de l’infréquentabilité» par un comparse déguisé en déporté juif.

La justice française avait estimé qu’en invitant sur scène le négationniste Robert Faurisson, Dieudonné M’Bala M’Bala avait « très largement excédé les limites admises du droit à l’humour » et lui avait donc infligé une amende de 10.000 euros pour des « injures » à caractère raciste »

Devant les tribunaux, Dieudonné s’était défendu en expliquant que « c’était très drôle et que les spectateurs avaient ri » . Mais la justice n’avait pas adhéré à cette analyse.

En saisissant la CEDH, Dieudonné contestait la base légale de la procédure à son encontre : il affirmait avoir été condamné pour une « mise en scène ».

Les magistrats européens ont déclaré sa requête irrecevable.

«Travestie sous l’apparence d’une production artistique»,
la démonstration de haine à laquelle s’est livrée le polémiste
«est aussi dangereuse qu’une attaque frontale et abrupte»
contre l’Holocauste et les juifs

 

 a tranché la CEDH déboutant le polémiste dans sa décision 

La Cour, qu’il avait lui même saisi,  a donc débouté le polémiste et sa décision est définitive.
En plus de la claque qu’il vient de prendre, Dieudonné va devoir passer à la caisse du côté opposé à celui qu’il a l’habitude de prendre pour payer son amende

de 10 000 €.

Source AFP