L’Europe ne va pas être  confrontée qu’à des sanctions américaines suite à son soutien de l’accord sur le nucléaire iranien. L’Arabie Saoudite commence à « punir » les pays de l’Union Européenne et l’Allemagne va être la première touchée.

L’hebdomadaire allemand « Der Spiegel » annonce que le prince héritier Mohamed Ben Salman a ordonné à tous les bureaux gouvernementaux de geler immédiatement tous les contrats avec les sociétés allemandes.

Les principales touchées seront les grosses multinationales comme Baïer et Siemens qui ont de gros contrats avec le ministère de la santé saoudien et Daimler qui était sur le point d’effectuer une vente de plusieurs centaines d’autobus au ministère des transports saoudien.

Environ 800 sociétés allemandes sont présente sur le marché de l’Arabie Saoudite. L’an passé les exportations allemandes se sont chiffrées à 6,6 milliards d’euros. Alors que les exportations allemandes en Iran se chiffraient à 3 milliards d’euros.

Cette décision fait suite  au rappel, par l’Arabie Saoudite  de son ambassadeur en novembre dernier à cause de  la position allemande sur l’Iran.

 

SHARE
Previous articleLa formidable aventure du développement de la
HIGH TECH ISRAELIENNE
Next articleDonald Trump : un an après, le premier bilan
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.