Les ONG de l’Autorité Palestinienne reçoivent un coup majeur Le Danemark annonce la fin de leur financement

0
2893

Le ministère danois des Affaires étrangères a annoncé vendredi la fin de l’aide financière, ainsi qu’un processus de contrôle plus rigoureux, pour le transfert de fonds aux ONG de l’Autorité Palestinienne (AP).

Cette décision est intervenue après que le ministère israélien des Affaires stratégiques a fourni au Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu des informations selon lesquelles les fonds européens iraient aux ONG de l’Autorité palestinienne ayant des liens avec des organisations terroristes. Ces ONG promeuvent également le boycott d’Israël, a noté le ministère. En conséquence, le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan (Likoud), a envoyé une lettre au ministre danois des Affaires étrangères, insistant pour que le Danemark cesse de financer ces organisations.

Dans une déclaration officielle, le ministre danois des Affaires étrangères, Anders Samuelsen, a souligné qu’il attachait une grande importance à l’utilisation correcte de l’aide danoise. 

C’est pour cette raison, écrit-il, que le ministère danois des Affaires étrangères a entamé, en mai 2017, un examen approfondi des fonds distribués aux ONG de l’AP. Les résultats de ces constatations ont conduit le gouvernement danois à conclure qu’il était nécessaire de durcir les conditions et les conditions entourant les finances accordées aux organisations d’AP.

Selon l’annonce, la majeure partie de l’aide danoise gelée ces derniers mois sera restituée aux caisses du gouvernement. Samuelsen a précisé que de nombreuses organisations recevant actuellement un soutien danois ne continueront plus à le faire.

Ces dernières années, le Danemark a été membre du Secrétariat des droits de l’homme et du droit international humanitaire, un mécanisme de financement du gouvernement européen basé à Ramallah, qui comprend la Suisse, les Pays-Bas et la Suède. Parmi les organisations soutenues par le Secrétariat se trouvent des ONG de l’Autorité Palestinienne qui encouragent la délégitimation et les boycotts contre l’Etat d’Israël et qui sont liées au « Front Populaire de Libération de la Palestine » (FPLP) – organisation considérée comme un groupe terroriste par l’UE et les États-Unis.

Les exemples de telles ONG incluent Al-Haq et Addameer, dont plusieurs de leurs administrateurs supérieurs ont des liens étroits avec le FPLP, y compris le directeur exécutif d’Al-Haq Shawan Jabarin (qui a précédemment servi de prison pour son implication avec le groupe terroriste).

Répondant à l’annonce néerlandaise, M. Erdan a déclaré: « L’annonce de vendredi par le ministère danois des Affaires étrangères est une victoire importante pour l’Etat d’Israël et un coup sévère pour nos adversaires Il est absurde que ces soi-disant ONG palestiniennes fassent la promotion fausse image d’Israël, et pire encore, maintenir des liens avec des organisations terroristes, tout en recevant un financement européen.  »

« C’est pourquoi je félicite le Ministre des affaires étrangères Samuelsen pour sa décision juste et résolue, et je suis heureux que le Danemark ait compris que les contribuables danois ne devaient pas financer, directement ou indirectement, des organisations palestiniennes ayant des liens directs avec des groupes terroristes. pays d’Europe à exercer la même responsabilité morale et à prendre des mesures similaires.  »

Le ministère danois des Affaires étrangères a annoncé vendredi la fin de l’aide financière, ainsi qu’un processus de contrôle plus rigoureux, pour le transfert de fonds aux ONG de l’Autorité Palestinienne (AP).

Cette décision est intervenue après que le ministère israélien des Affaires stratégiques a fourni au Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu des informations selon lesquelles les fonds européens iraient aux ONG de l’Autorité palestinienne ayant des liens avec des organisations terroristes. Ces ONG promeuvent également le boycott d’Israël, a noté le ministère. En conséquence, le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan (Likoud), a envoyé une lettre au ministre danois des Affaires étrangères, insistant pour que le Danemark cesse de financer ces organisations.

Dans une déclaration officielle, le ministre danois des Affaires étrangères, Anders Samuelsen, a souligné qu’il attachait une grande importance à l’utilisation correcte de l’aide danoise. C’est pour cette raison, écrit-il, que le ministère danois des Affaires étrangères a entamé, en mai 2017, un examen approfondi des fonds distribués aux ONG de l’AP. Les résultats de ces constatations ont conduit le gouvernement danois à conclure qu’il était nécessaire de durcir les conditions et les conditions entourant les finances accordées aux organisations d’AP.

Selon l’annonce, la majeure partie de l’aide danoise gelée ces derniers mois sera restituée aux caisses du gouvernement. Samuelsen a précisé que de nombreuses organisations recevant actuellement un soutien danois ne continueront plus à le faire.

Ces dernières années, le Danemark a été membre du Secrétariat des droits de l’homme et du droit international humanitaire, un mécanisme de financement du gouvernement européen basé à Ramallah, qui comprend la Suisse, les Pays-Bas et la Suède. Parmi les organisations soutenues par le Secrétariat se trouvent des ONG de l’Autorité Palestinienne qui encouragent la délégitimation et les boycotts contre l’Etat d’Israël et qui sont liées au « Front Populaire de Libération de la Palestine » (FPLP) – organisation considérée comme un groupe terroriste par l’UE et les États-Unis.

Les exemples de telles ONG incluent Al-Haq et Addameer, dont plusieurs de leurs administrateurs supérieurs ont des liens étroits avec le FPLP, y compris le directeur exécutif d’Al-Haq Shawan Jabarin (qui a précédemment servi de prison pour son implication avec le groupe terroriste).

Répondant à l’annonce néerlandaise, M. Erdan a déclaré: « L’annonce de vendredi par le ministère danois des Affaires étrangères est une victoire importante pour l’Etat d’Israël et un coup sévère pour nos adversaires Il est absurde que ces soi-disant ONG palestiniennes fassent la promotion fausse image d’Israël, et pire encore, maintenir des liens avec des organisations terroristes, tout en recevant un financement européen.  »

« C’est pourquoi je félicite le Ministre des affaires étrangères Samuelsen pour sa décision juste et résolue, et je suis heureux que le Danemark ait compris que les contribuables danois ne devaient pas financer, directement ou indirectement, des organisations palestiniennes ayant des liens directs avec des groupes terroristes. J’appelle les pays d’Europe à exercer la même responsabilité morale et à prendre des mesures similaires.  »

Source

SHARE
Previous articleLe CAMOUFLET
Next articleLe Chef de la sécurité:
Israël a déjoué 400 attaques terroristes cette année
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY