MENTION «ISRAËL / TERRITOIRES PALESTINIENS» SUR LES PASSEPORTS FRANÇAIS: SUITE ET FIN (POUR L’INSTANT…

0
2245

Meyer Habib :

Mardi 14 juin, en Commission des Affaires étrangères, comme je m’y étais engagé, j’ai interrogé directement le Ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault au sujet du nouveau Registre des Français de l’étranger, qui fait apparaître sur les passeports la mention «Israël / Territoires palestiniens» comme pays de résidence des Français d’Israël !

Même si j’avais été informé que des corrections étaient en cours, j’ai redit combien cette mention, qui écorne l’intégrité d’Israël, avait pu choquer.

Le Ministre m’a assuré, comme l’Elysée l’avait fait avec Roger Cukierman, qu’il s’agissait d’un bug et qu’il avait donné les instructions pour que les corrections soient très rapidement mises en œuvre.

J’ai tout de même signalé au Ministre, qu’à l’heure où notre pays porte une initiative diplomatique pour relancer le processus de paix israélo-palestinien, la crédibilité de la France ne cesse d’être mise en cause par une série de couacs et malentendus !

Le 29 janvier dernier, Laurent Fabius, ancien Ministre des Affaires étrangères, a affirmé qu’en cas d’échec de la conférence internationale, la France reconnaîtrait de façon unilatérale l’État de Palestine. On peut se demander alors à quoi bon négocier !

Le Premier ministre est revenu sur cette position.

Le 16 avril, la France vote de manière invraisemblable en faveur de la résolution de l’UNESCO islamisant les sites les plus sacrés du judaïsme à Jérusalem – le Mur occidental et le Mont du Temple.

A nouveau, quelques semaines après, le Président de la république, le Premier ministre et le Ministre des Affaires étrangères se sont désolidarisés de cette démarche honteuse de falsification de l’Histoire.

Plus généralement, j’ai dit au Ministre qu’il était difficile de croire en l’initiative de paix française quand nous sommes incapables d’accueillir Israël au sein la Francophonie à cause de la pression de quelques États arabes, alors que le pays compte près d’un million de francophones

et 150 000 Français …!