Obama «très préoccupé» par la violence au Moyen-Orient

0
1257

Le président Barack Obama appelle les dirigeants israéliens et de l’autorité palestinienne à rétablir le calme suite à la dernière vague de terreur.

Le président Barack Obama a exprimé vendredi sa préoccupation à propos de la flambée de violence centrée sur Jérusalem et a appelé les dirigeants israéliens et de l’autorité palestinienne (AP), à calmer la rhétorique inflammatoire.

« Nous sommes très préoccupés par la flambée de violence », a déclaré Obama lors d’une conférence de presse avec le président sud-coréen Park Geun-hye, selon l’AFP agence de nouvelles.

« Nous condamnons dans les termes les plus forts possible la violence dirigée contre des innocents, et considérons qu’Israël a le droit de maintenir la loi et l’ordre et protéger ses citoyens contre les attaques au couteau, et la violence dans les rues, » a-t-il ajouté.

« Nous croyons également qu’il est important à la fois pour le Premier ministre (Benjamin) Netanyahu et les élus israéliens, et [Président de l’AP Mahmoud] Abbas et d’autres personnes dans des positions de pouvoir,  d’essayer de calmer  la rhétorique qui nourrit la violence, la colère et l’incompréhension, », a déclaré Obama.

Sept Israéliens ont été tués et des dizaines de blessés dans les attentats jusqu’à présent, et de nouvelles manifestations ont éclaté vendredi après que des Arabes palestiniens aient incendié le Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse (Sichem).

« En définitive, la seule façon pour Israël d’être vraiment en sécurité, et la seule façon des Palestiniens pour répondre aux aspirations de leurs peuples, est qu’il y ait deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, » Obama a déclaré, selon l’AFP.

Mais actuellement , dit-il, «tout le monde doit  faire en sorte que des personnes innocentes ne soient pas tués. »

Plus tôt vendredi, le secrétaire d’État John Kerry a téléphoné au Premier ministre Binyamin Netanyahou et a réitéré ses propos dans  une interview à   la radio, dans laquelle il dit que les Israéliens ont le droit de se défendre contre la violence dans la vieille ville de Jérusalem et partout.

Kerry a également dit à Netanyahu que les Palestiniens doivent mettre fin à l’incitation et que président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas doit condamner la violence d’une voix forte et claire, comme il l’avait dit dans cette même interview.

L’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, Ron Dermer, a dit plus tard  CNN que les deux hommes ont convenu d’essayer de se rencontrer  à Berlin la semaine prochaine, lors de la visite de Netanyahu dans  la capitale allemande où il va tenir une réunion de travail  avec la chancelière Angela Merkel.

Source Arutz 7

Traduit et adapté pour : Défense Medias Israël par Rémy Taieb