Pierre Rehov s’occupe de Charles Enderlin

0
2954
PUBLIÉ PAR PIERRE REHOV LE 30 MAI 2018

Charles, tu m’as fait l’honneur d’un petit message sur Facebook (auquel je ne peux répondre car tu m’as bloqué) dénigrant mon travail de réalisateur et m’accusant sans plus d’ambages d’être partisan d’une théorie du complot concernant la mort de Mohammad Al Durah dont la diffusion des images, offertes gratuitement à toute la planète par France2, a provoqué le chaos et relancé l’antisémitisme en 2000.

Nous nous sommes tant expliqué sur cette affaire qu’il serait redondant d’ouvrir une fois de plus le dossier. Je me contenterai de rappeler que les experts en balistique, neutres et admis par le tribunal correctionnel de Paris et la Cour d’appel, après avoir examiné tous les éléments en leur possession, ont conclu que les tirs ayant frappé ce pauvre enfant ne pouvaient pas venir de la position israélienne.

Mohammad Al Durah a donc été tué par des Palestiniens, ce qui n’est pas étonnant quand l’on voit l’usage que les organisations terroristes en charge de Gaza (et d’ailleurs) font de leurs enfants.

Je m’étonne d’ailleurs parfois que cela ne te révolte pas ! Serait-ce ce que l’on appelle de l’humanisme sélectif ?

Qu’un soldat israélien, faisant face à 1000 Arabes agressifs et armés de frondes, de pierres, de cocktails Molotov, tire, blesse ou tue, et te voilà scandalisé. Que le Hamas, la Djihad islamique entraînent des gosses de 10 à 13 ans dans des camps paramilitaires, que l’Autorité palestinienne répande la haine anti-juive sur toutes ses chaînes, que l’on appelle à l’extermination des Juifs dans les mosquées, tout cela, en revanche, ne te chagrine pas le moins du monde…

Tu affirmes que je n’aime pas « ton » travail. Faux.

Il t’arrive (rarement il est vrai) de dire la vérité et de montrer une authentique image de la situation dans la région, et j’admire alors le professionnel, regrettant qu’un tel talent soit souvent utilisé pour diffuser des fausses nouvelles (la pire étant Al Durah) et que tu aies fait passé ton idéologie d’extrême gauche avant la plus élémentaire déontologie qui devrait te contraindre à la neutralité.

Merci toutefois de m’accorder le titre de « plus fidèle critique ». Je vais peut-être m’en faire un trophée.

Les vidéos que tu condamnes car elles démontrent la dangerosité des organisations terroristes régnant sur Gaza, l’utilisation de leur population civile comme boucliers humains, l’usage effarant de femmes et d’enfants envoyés en première ligne tandis que des cameramen postés dans ce but choisissent le meilleur angle si, par malheur, l’un d’eux est touché, ces vidéos ont, en effet, été provisoirement censurées par YouTube, qui sous-traite sans doute sa modération dans un pays à salaires réduits où l’on parle français à l’issue d’années de colonisation. Suivez mon regard, mais ce n’est qu’une hypothèse.

Toujours est-il que, ces mêmes vidéos, factuelles et non haineuses, bloquées alors que des milliers d’autres appellent impunément à la haine des Juifs, ont été passées en revue à plus haut niveau et j’ai retrouvé rapidement l’usage intégral de mon compte.

Comme tu peux le voir, il reste encore un semblant de liberté au pays des Bisounours.

Contrairement à ce que tu écris, je ne débite pas de discours. Je montre simplement de vraies images. Elles sont parfois dures, mais je ne les ai pas inventées.

Justifient-elles les tirs à balles réelles ? Ce n’est pas à moi d’en juger.

En revanche, quand Libération et des dizaines de médias à travers la planète titrent « massacre » en 1ère page lorsqu’un les forces de défense d’Israël éliminent une cinquante de terroristes qui tentent de franchir la frontière après avoir été prévenus des risques qu’ils encouraient, ils savent parfaitement qu’ils font le jeu du Hamas, puisque le Hamas, incapable de gagner une bataille, et à court de moyens financiers, surfe sur la presse à laquelle il offre gratuitement des scoops infâmes sur le dos de sa propre population.

Chaque mort palestinienne est pour le Hamas une victoire.

Et tu sais tout comme moi qu’à la minute où les médias arrêteraient de prendre un parti pris systématiquement pro-palestinien, ces derniers, n’ayant plus recours au grand show du terrorisme, aux provocations odieuses destinées à faire des victimes photogéniques à valeur de scoop, cesseraient aussitôt. Une troupe d’acteurs, fussent-ils sanguinaires, cyniques, génocidaires, odieux, racistes et corrompus ne peuvent jouer s’il n’y a plus de spectateurs.

Cela me conduit à la déclaration suivante

  • Vous – journalistes, reporters, commentateurs – qui tombez systématiquement et volontairement, pour ne pas dire avec délectation, dans le piège des organisations terroristes, et pleurnichez quand l’armée régulière et morale d’une démocratie utilise la force, aussi létale fût-elle, pour empêcher une horde de sauvages sanguinaires d’attaquer à la hache, au couteau et au cocktail Molotov des civils – innocents pour de vrai ceux-là – à l’intérieur d’Israël, vous avez, sans le vouloir, du sang sur les mains !

  • Quand vous prenez le parti de la barbarie contre la démocratie pour participer à une mode qui ressemble fort à cet engouement pour le criminel terroriste Che Guevara dans lequel ma génération se complaisait,

  • Quand vous restez confinés à cette image absurde du pauvre Palestinien éternellement victime malgré les milliards qu’il reçoit – et que ses dirigeants détournent – et du vilain soldat israélien assassin quelle que soit l’époque, quel que soit le gouvernement, de gauche comme de droite, vilain car il est soldat, encore plus vilain quand il est israélien, et vraiment d’une authentique laideur puisqu’il est juif…

  • Quand vous tombez dans tous les pièges de Pallywood,

  • Quand vous remontez des informations hors contexte et toujours en prenant parti.

  • Quand vous refusez d’admettre que, pour un Arabe qui se fait appeler « Palestinien » depuis que ce concept a été inventé par Nasser et le KGB en 1964, Israël tout entier est une « colonie » qui ne devrait pas exister et que le terme « occupation » dont vous voulez faire croire à vos lecteurs qu’il ressemblerait à celui de la France sous la botte allemande, alors que pour le Palestinien qui prospère à Ramallah, c’est Tel-Aviv la terre occupée.

  • Quand vous continuerez à fustiger toute action défensive de Tsahal, sous prétexte que ceux d’en face sont moins forts, oubliant qu’un policier armé d’une mitraillette est davantage dans le droit et dans la justice qu’un cambrioleur ou un violeur armé d’un cutter, même si sa force de frappe est dix fois supérieure.

  • Quand enfin, vous détournez les images d’autres guerres pour accuser davantage les Juifs, quitte à vous excuser en dernière page, sur 3 lignes, le lendemain… Vous vous comportez ni plus ni moins comme des criminels, et le sang des victimes civiles palestiniennes, comme celui des Juifs, retombe sur vous tout autant que sur ceux qui produisent le show, puisque vous leur fournissez la tribune et gagnez votre vie sur ces morts.

Alors je te pose la même question que j’ai posée à Laurent Jauffrin en direct sur I24.

Face à une horde sanguinaire qui tente d’envahir un pays ennemi tout en prétendant se livrer à des manifestations pacifiques pour le sale œil de la caméra, tu ferais quoi ?

Tu leur donnerais des fleurs ?

Tu ne te rends pas compte qu’à la minute où Tsahal baisserait sa garde, c’est un massacre qui aurait lieu.

Mieux vaut que 50 terroristes soient partis trouver leurs vierges dans le bordel post mortem qu’ils appellent paradis, plutôt que d’assister à un déferlement cataclysmique qui aurait appelé une riposte massive et fait sans doute des centaines de morts de deux cotés.

Alors, pour le cas où tu ne les auras pas visionnées, je t’offre de regarder de vraies images, pas de celles détournées par « la ligne éditoriale » d’une chaîne acquise à la cause arabe, ni de celles censurées dès le départ par des reporters totalement à la masse, qui ne connaissent rien à l’histoire, comme ils sont si nombreux à couvrir ce conflit qui les dépasse.

Derrière l’écran de fumée, en deux parties :

SHARE
Previous articleDerriere l’écran de fumée ( film entier )
Next articleIsraël déduira les dommages causés par le terrorisme cerf-volant des taxes de l’AP
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY