La présidente d’une organisation chrétienne dénonce la décision de l’Unesco

0
2315
ARTICLE TOP AD

La décision prise récemment par l’Unesco continue à susciter des réactions scandalisées.

L’une d’entre elles est venue de Laurie Cardoza-Moore, fondatrice et présidente de l’organisation chrétienne PJTN (Proclaiming Justice to The Nations), et déléguée spéciale de l’Onu pour le WCICC (Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes indépendantes).

Cette dernière, rapporte le Jewish Press, a organisé plusieurs réunions au siège des Nations unies pour condamner ‘les efforts déployés par l’Unesco pour nier le lien historique, culturel et religieux entre le peuple juif et le Mont du Temple’.

Elle a par ailleurs demandé à l’Unesco de dénoncer la destruction systématique, supervisée par le Waqf musulman, des vestiges enfouis sous le Mont du Temple. Rappelant que ces destructions délibérées étaient effectuées depuis une dizaine d’années, elle a souligné  qu’elles avaient pour but d’éliminer toute trace historique juive de ce site ‘sacré pour le judaïsme et le christianisme’.

Ensemble Défendons ISRAEL

Elle a précisé : « En niant le lien du judaïsme à Jérusalem et ses lieux saints, l’Unesco porte atteinte à toute perspective de paix et soutient indirectement une idéologie radicale qui refuse la connexion juive à la terre d’Israël et à ses lieux saints ».

Pour Cardozza-Morre, “les Chrétiens reconnaissent les liens historiques du peuple juif avec Jérusalem, le Mont du Temple et tous les anciens sites d’Israël. Ils reconnaissent aussi que si nous ne défendons pas ce lien historique et biblique à cette terre, les Chrétiens risquent de perdre également ce lien ». Elle a ajouté: « Nous appelons tous les Chrétiens à contacter l’Unesco et à condamner toute tentative visant à réécrire l’histoire biblique pour la remplacer par de la propagande politique ».

Source

MERCI DE PARTAGER NOS PUBLICATIONS
VOUS MULTIPLIEREZ L’EFFICACITE

picmix.com_4435234

ARTICLE Bottom AD