Raphaël Enthoven (Europe 1): « Le couteau, une arme sournoise, »

0
1423


Après le cessez-le-feu, il faudra sans doute en… by Europe1fr

« Après le cessez-le-feu, il faudra peut-être en appeler au ‘cessez-le-fer’ », telle est l’analyse de la situation israélo-palestinienne qu’a livrée ce lundi matin le philosophe Raphaël Enthoven sur les ondes d’Europe1.

Dans sa chronique quotidienne sur Europe 1 « La morale de l’info » où il analyse l’actualité sous le prisme de la philosophie, Raphaël Enthoven a déplié tout le sens stratégique, politique et émotionnel des agressions palestiniennes des dernières semaines en Israël.

S’interrogeant sur le modus operandi de ces attaques – un Palestinien agissant seul poignarde des Israéliens –, il a insisté sur l’effet produit par l’usage du couteau :

« Le couteau a le double avantage en temps de guerre d’être à la fois modeste et terrifiant : de passer pour l’arme des humbles qui n’ont que ça sous la main tout en évoquant les images atroces d’égorgements puis de décapitations abondamment mises en ligne par Daesh. »

Une phrase limpide qui explique à la fois le soutien persistant et incompréhensible dont jouit le terrorisme palestinien, vu comme l’action de damnés de la terre, et le rapprochement que celui-ci opère, au moins médiatiquement avec l’Etat Islamique.

Difficile stratégie israélienne

Raphaël Enthoven de poursuivre :

« Et puis un couteau ne paye pas de mine. N’importe qui peut aller dans sa cuisine et passer à l’acte. Le couteau, c’est l’arme sournoise […], c’est l’arme idéale d’un ennemi invisible. […], c’est l’arme d’une Intifada 2.0 : l’individualisation de la révolte alimentée par les réseaux sociaux et dont les acteurs  n’ont plus besoin de recevoir un ordre  ou une instruction pour agir. »

Source:  Actualités Juives