Réalité : les réfugiés musulmans et la fête de la bière mettent Munich en état d’alerte

0
1522

La 182e fête de la bière, Oktoberfest, avec son alcool, ses saucisses de porc et les décolletés généreux est une provocation pour l’islam qui peut dégénérer en raison des milliers de réfugiés musulmans. Pour éviter les violences, la police bavaroise a décidé de séparer les 6 millions de visiteurs des réfugiés, afin d’éviter les dérapages “des réfugiés de pays musulmans qui  n’ont pas l’habitude de croiser des gens très ivres en public.”

Munich est le premier point d’arrivée en Europe de l’ouest des dizaines de milliers de réfugiés et migrants qui arrivent de Hongrie par le train. 60 000 en une semaine, début septembre selon Reuters.

Joachim Herrmann, le ministre de l’intérieur CSU (Chrétien démocrate) de Bavière, a dévoilé son plan pour déployer “des puissantes forces de sécurité” dans la ville durant la fête annuelle de la bière et de la saucisse (60,000 Schweinshaxen et 7.5 millions de litres de bière y sont consommés), car il craint les confrontations entre les migrants musulmans, et les Allemands qui célèbrent leur héritage culturel.

« Des réfugiés venant de pays musulmans ne sont probablement pas habitués à voir des gens extrêmement ivres dans les lieux publics, » explique Herrmann.

La station centrale de Munich est le point d’arrivée principal des dizaines de milliers de réfugiés qui viennent de Budapest en passant par l’Autriche. En une seule journée, la semaine dernière, 1,500 personnes sont arrivées, espérant s’installer en Allemagne ou continuer leur migration plus loin en Europe.

Parmi les réfugiés, “on ne peut pas voir qui est islamiste”

Interviewé par le quotidien local Münchner Merkur, Herrmann a admis que concernant les réfugiés, “on ne peut pas voir qui est islamiste” parmi les milliers qui arrivent en ville, et qu’il est difficile d’identifier exactement qui sont les vrais réfugiés du fait que beaucoup ont de faux papiers – ou pas de papiers du tout.

Herrmann: « On ne peut pas automatiquement accepter dans notre pays tous ceux qui disent ‘je suis syrien’ et les considérer comme des réfugiés légitimes. On doit vérifier. C’est un pays qui vit une guerre dramatique, mais où se trouvent des islamistes radicaux. Même ceux qui partent d’Europe et vont [en Syrie] prendre part à des tueries, et reviennent, certains avec des passeports allemands. »

Herrmann: “On ne peut pas ignorer notre propre sécurité … comme par exemple les islamistes qui sont déjà dans le pays. Et il y a aussi des Allemands, qui se sont convertis à l’islam, et qui sont radicalisés, et représentent un danger considérable. Sans parler de ceux qui sont déjà revenus de la guerre en Syrie.

[Et] nous ne pouvons pas savoir comment les nombreuses personnes saoules de l’Oktoberfest vont se comporter”.

TheLocal.de indique que le ministre a mobilisé plusieurs milliers de policiers que le gouvernement fédéral lui a accordé.

Horst Seehofer, président du CSU et Ministre-Président de Bavière, et supérieur hiérarchique de Joachim Herrmann va encore plus loin. Il dit qu’il avait clairement l’Oktoberfest à l’esprit lorsqu’il a demandé à la chancelière Angela Merkel d’imposer des restrictions aux réfugiés, pour que l’Oktoberfest se passe sans accrocs. Ce qu’elle a fait.

Avec la réduction importante d’arrivée de réfugiés, Wilfried Blume-Beyerle, chargé de l’Oktoberfest, a réorganisé la gare centrale : les visiteurs de la Fête de la bière sortiront par le sud de la gare, près du Wiesn, et les réfugiés par le nord, où ils seront immédiatement pris en charge avec de la nourriture, des boissons et d’autres produits de première nécessité, afin d’éviter tout mélange.

Des trains de réfugiés vont également emprunter des voies de contour de Munich.

Enfin, abandonnant toute posture politiquement correcte et idéaliste parce que la dure réalité s’impose toujours, des renforts de police escorteront les réfugiés dès leur arrivée à Munich loin de la fête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Article précédentCanada : les musulmans radicaux veulent imposer leur loi
Article suivantJE SUIS ISRAEL
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.