Conflit arabe/Israël : faut-il rappeler que c’est la région la plus anti-juive du monde ?

0
1325

Ainsi, il n’est pas étonnant que la présente vague d’attentats au couteau ait si vite pris autant d’ampleur : poignarder des juifs est l’idéal de vie de la majorité des jeunes arabes palestiniens.

Ainsi, pas étonnant que le leader palestinien Mahmoud Abbas ait accusé Israël d’avoir pris plaisir à assassiner un enfant, ce qui a jeté de l’huile sur le feu et excité les jeunes terroristes arabes, alors que le lendemain, Israël produisait des photos et une vidéo de l’enfant – bien vivant – soigné dans un hôpital israélien après qu’il ait poignardé deux enfants israéliens. La communauté internationale était tellement occupée à accuser les juifs, qu’elle n’a pas jugé productif de dénoncer son mensonge : au contraire, des mairies françaises ont hissé le drapeau des colons palestiniens à leur fronton.

Ainsi, pas étonnant non plus que cette nouvelle vague de violence soit née du mensonge (qu’aucun média n’a dénoncé) propagé par Mahmoud Abbas qu’Israël voulait détruire la mosquée al Aqsa construite sur le Mont du Temple, lieu que les médias français nomment « esplanade des mosquées » pour faire disparaitre la légitime revendication juive sur les lieux.

Ainsi, pas étonnant enfin qu’hier soir, un attentat terroriste s’est produit à la station de bus de Beer Sheba au sud d’Israël, faisant 9 blessés, et 2 morts : un terroriste, et un Érythréen pris par erreur pour le second terroriste.

Pas étonnant non : pour exécuter leurs génocide, les Nazis avaient besoin de déshumaniser les juifs.

Pour que les colons palestiniens frappent avec un tel enthousiasme des femmes et des enfants innocents à coup de couteau, les Européens ont déshumanisé les juifs.

Ils fournissent depuis 40 ans des livres d’école qui décrivent les juifs comme inférieurs à des singes, ils financent des programmes télé pour enfants ou des personnages de Mickey expliquent qu’il faut tuer des juifs, et comment s’y prendre, ils financent des ONG qui jettent de l’huile sur le feu, diffusent une propagande anti-juive mensongère pour semer la haine dans chaque cerveau palestinien.

Les journalistes ont 100% raison d’accuser Israël de riposte disproportionnée, puisque son armée et sa police ne laissent pas les terroristes poignarder des milliers de civils.

Retenez bien les noms de ceux qui critiquent Israël au lieu de les féliciter de protéger leur population. Leur inversion des valeurs en dit long.

Screen Shot 2015-10-19 at 08.17.54

Et les journalistes ne diront pas que c’est un arabe israélien, Ziad, qui a neutralisé le terroriste à l’intérieur de la station de bus de Beer Sheva.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.