Dick Cheney: l’accord nucléaire avec l’Iran conduira au premier usage d’une arme nucléaire depuis Hiroshima et Nagasaki

0
631

L’ancien vice-président Dick Cheney et sa fille Liz Cheney ont lancé une vaste attaque contre la politique étrangère du président Barack Obama dans un extrait d’un livre à paraître qui a été publié dans le Wall Street Journal vendredi.

Les deux Cheney ont accusé Obama de mentir à propos de l’accord sur le nucléaire iranien et ont déclaré que l’accord conduirait à la première utilisation d’une arme nucléaire depuis 1945.
Permettre aux Iraniens de continuer à enrichir de l’uranium  en acceptant la suppression de toutes les restrictions sur leur programme nucléaire garantit pratiquement qu’ils vont devenir un Etat nucléaire , en quelques  années sapant ainsi l’accord fondamental au cœur du Traité de Non Prolifération (TNP).
Presque tout ce que le président nous a dit à propos de son accord iranien est faux. 

Il a dit qu’il va empêcher les Iraniens d’obtenir des armes nucléaires, mais il va en fait  faciliter et légitimer un arsenal nucléaire iranien. Il a dit cet accord va arrêter la prolifération nucléaire, mais il va vraiment l’accélérer.
Le président Obama nous avait dit qu’il n’accepterait jamais un accord basé sur la confiance. Les membres de son administration, y compris son secrétaire à l’énergie et le conseiller adjoint à la sécurité nationale, ont déclaré que l’accord nucléaire serait vérifiable avec « anywhere, anytime inspection »  (des inspections inopinées et en tout lieu) . Au lieu de cela, Obama donne aux Iraniens les moyens de retarder les inspections et ne donne aucune réponse sur les installations secrètes sur les sites militaires.
Les inspections de ces sites sont couverts par des accords secrets, ce qui est historique. En vertu des dispositions révélées sur ces accords secrets, les Iraniens vont eux-mêmes se contrôler.
Le président a essayé de vendre cette mauvaise affaire en affirmant qu’il n’y avait pas d’alternative, sauf la guerre. En fait, cet accord rend la guerre plus probable. En plus d’accélérer la propagation des armes nucléaires au Moyen-Orient, il fournira aux Iraniens es centaines de milliards de dollars en allègement des sanctions, qui, même l’administration Obama l’admet,  sera probablement utilisé pour financer le terrorisme.
L’accord supprime également les restrictions sur le programme de missiles balistiques de l’Iran

lève l’interdiction sur les ventes d’armes conventionnelles

et lève les sanctions sur les gardiens de la révolution de l’Iran, sur la Force Qods, et le commandant de la Force Qods Qassem Soleimani. Sous le leadership de M. Soleimani, la Force Qods sème la violence et soutient le terrorisme au Moyen-Orient et a été responsable de la mort de membres des services américains en Irak et en Afghanistan.
Un vote pour l’accord nucléaire Obama n’est pas un vote pour la paix ou la sécurité. Il est un vote pour un accord qui facilite les objectifs meurtriers de Téhéran avec des conséquences potentiellement catastrophiques pour les États-Unis et nos alliés.
L’accord nucléaire avec l’Iran d’Obama est tragique. Il rappelle l’accord de Munich en 1938. C’est à dire un accord négocié à partir d’une position de faiblesse par un leader prêt à concéder à peu près tout pour apaiser un dictateur idéologique. Hitler a obtenu la Tchécoslovaquie. Les mollahs de Téhéran obtiendront des milliards de dollars et une voie vers un arsenal nucléaire. Munich a mené à la Seconde Guerre mondiale. L’accord Obama mènera à un Iran nucléaire, une course aux armements nucléaires au Moyen-Orient et, plus que probablement, la première utilisation d’une arme nucléaire depuis Hiroshima et Nagasaki.
Le Congrès américain devrait rejeter cet accord et imposer à nouveau les sanctions qui ont amené l’Iran à la table des négociations la première fois. Il est possible d’empêcher l’Iran d’atteindre une arme nucléaire, mais seulement si les Etats-Unis négocient à partir d’une position de force, refusent de concéder des points fondamentaux et reconnaîssent que l’utilisation de la force militaire sera nécessaire si la diplomatie échoue à convaincre l’Iran d’abandonner sa quête pour les armes nucléaires.
Alors que l’Amérique est confrontée à un monde où les menaces de sécurité vont croissantes, nous devons nous résoudre à prendre des mesures et ne devons pas perdre espoir. De la même manière qu’un président a laissé un chemin de destruction dans son sillage, un (autre) président peut nous sauver. La bonne personne dans le bureau ovale peut restaurer la force et les alliances de l’Amérique, vaincre nos ennemis, et nous garder en sécurité. Ce ne sera pas facile. Il y a des décisions difficiles à prendre rapidement.
En tant que citoyens, nous avons une autre obligation. Nous avons le devoir de protéger nos idéaux et nos libertés par la sauvegarde de notre histoire. Nous devons nous assurer que nos enfants connaissent la vérité sur qui nous sommes, ce que nous avons fait, et pourquoi l’unique devoir de l’Amérique est d’être le défenseur de la liberté.
Ils doivent apprendre pourquoi l’Amérique a eu raison de mettre fin à la guerre en lâchant les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

Ils ont besoin de connaître toute l’horreur de l’Holocauste, et ce que cela implique  de promettre «plus jamais ça. »

Ils doivent connaître l’histoire des terroristes qui nous ont attaqués le 11 septembre, le courage des premiers intervenants et l’héroïsme des passagers du vol 93. Ils doivent comprendre quel genre de monde l’Islam militant va créer si nous ne le vainquons pas .

M. Cheney, ancien vice-président des États-Unis, et Mme Cheney sont les auteurs de « Exceptionnel: Pourquoi le monde a besoin d’une Amérique puissante, » à partir duquel cet article a été adapté; le livre est publié le 1er septembre par Threshold Editions de Simon & Schuster.

Adapté à partir du Wall street Journal par Rémy Taieb

 Defense Medias Israel 

SHARE
Previous articleEncore un échec du BDS ! Décidément …
Next articleMahmoud Abbas prend sa retraite de la direction de l’OLP
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY