Juifs de France : les paroles creuses de Manuel Valls

0
688

En clôture de l’université d’été des jeunes socialistes, Manuel Valls vient de déclarer : « Tant que les Juifs ne se sentiront pas apaisés en France, la République ne pourra pas l’être non plus. »

 

Antisionisme = antisémitisme, voilà ce que Valls devait rappeler.

Médias unanimement anti-israéliens, au mépris de toute réalité, voilà l’autre réalité que Valls devait rappeler.

Les médias affichent une sympathie romantique pour le terrorisme du Hamas et du Fatah qui flirte largement avec l’antisionisme radical, voilà ce que celui que certains tiennent pour un homme de courage aurait du avoir le cran de dire.

Car Manuel Valls trompe et il le sait.

Ce qui interdit aux juifs d’être apaisés, c’est l’acharnement contre Israël, l’injustice cynique des journalistes, qui excusent les attentats des palestiniens, censurent leurs appels à tuer les juifs, les récompenses offertes aux familles des terroristes, cachent le traitement ignoble réservé aux arabes de Palestine par les pays arabes voisins, mentent sur les faits historiques en osant, par exemple, reprendre la propagande arabe de la « judaïsation de Jérusalem », parlent de colons juifs, de colonies juives, de territoires occupés par Israël, alors que si colons il y a, ce sont les arabes de la région, si territoires occupés il y a, ils le sont par les arabes arrivés des pays voisins pour trouver du travail lors de la grande immigration juive de la fin du 19e siècle, et si colonies il y a, ce sont la Judée et la Samarie, terres juives occupées par des colons arabes.

Ce qui interdit encore aux juifs d’être apaisés, c’est de rebacher les oreilles des honnêtes gens avec la lutte contre l’islamophobie, alors que l’islamophobie n’a jamais tué personne, mais que la France est le théâtre du plus grand nombre de tués juifs en Europe au 21e siècle – et qu’ils ont tous été tués par des musulmans.

Ce qui fait que les juifs ne se sentent pas apaisés, c’est que la violence antisémite est le fait d’une communauté protégée, vivant au dessus des lois, et qui ne bénéficie pas du même traitement que la majorité, victime de cette minorité.

Ce qui fait enfin que les juifs ne se sentent pas apaisés, c’est que les juifs ne se nourrissent pas de paroles creuses, et qu’ils n’ont pas la mémoire courte – elle a 3000 ans.

L’absence de lutte contre la violente haine du juif est agravée par les promesses creuses et répétitives. Plus que la violence des agressions, c’est l’indifférence à traiter le problème, et la caricature du discours, qui noircissent l’image du gouvernement Valls.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

SHARE
Previous articleLes terroristes islamistes : tous des braves types !
Next articleEncore un échec du BDS ! Décidément …
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY