À Avignon, des partisans fanatiques d’Erdogan ont pris pour cible un kiosque qui affichait la première page du magazine @LePoint .
La censure d’Erdogan s’est établi en Turquie, aujourd’hui, elle contamine la France, par la menace et l’intimidation.

Vendredi après-midi, une dizaine d’hommes ont exigé le retrait d’une couverture du Point présente sur un kiosque, dans le centre-ville du Pontet (Vaucluse), comme l’atteste plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux.

Sur cette une de l’hebdomadaire apparaît le portrait du président turc Recep Tayyip Erdogan, avec comme titre : « Le dictateur ». Une couverture qui a irrité une partie de la communauté turque de la ville, visiblement pro-Erdogan. Plusieurs personnes ont ainsi exigé le retrait de l’affiche auprès des agents JCDecaux

 

La mairie du Pontet a jugé, dans un communiqué, « inacceptable » ces incidents. « Des menaces caractérisées à l’encontre de la kiosquière (ont été proférées), contre l’afficheur du prestataire spécialisé dans le mobilier urbain publicitaire et qui ont conduit ce dernier à retirer l’affiche de la une du Point apposée sur le kiosque à journaux du centre ville du Pontet. Joris Hebrard – (le maire du Pontet) – a demandé ce jour, au directeur régional de la société mise en cause de faire remettre l’affiche au plus tôt.

En effet, on ne transige pas avec la liberté d’expression en France et encore moins au Pontet ».

 

 

SHARE
Previous articleDonald Trump : un an après, le premier bilan
Next articleRapport: L’UE donne des millions aux groupes BDS en violation de sa propre politique
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY