L’ambassadeur nommé par Trump a hâte de s’installer dans la « capitale » Jérusalem

0
1522

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé jeudi 15 décembre la nomination comme ambassadeur dans l’Etat hébreu de David Friedman.
L’avocat a réagi en affirmant avoir hâte de remplir sa mission

« dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem »,

Il reprend ainsi une promesse de campagne du républicain, qui avait assuré que Washington reconnaîtrait la ville comme la capitale du pays et y installerait sa représentation diplomatique s’il devenait président.

Cette nomination a immédiatement été critiquée par l’ association de gauche (juive)  américaine, J Street, qui a dénoncé le choix « irresponsable » d’un « ami américain du mouvement de colonisation » dans les territoires palestiniens. Les sénateurs, qui devront confirmer ce choix, « doivent savoir que la majorité des juifs américains sont opposés aux opinions et aux valeurs que cette personne représente », poursuit l’organisation.
Ce sont évidemment les mêmes qui ont tout fait pour empêcher l’élection de Trump.

L’équipe de Donald Trump avait annoncé en septembre, après une rencontre entre ce dernier et le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, que les Etats-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme
« la capitale indivisible de l’Etat d’Israël »
s’il était élu.

Sa proche conseillère Kellyanne Conway avait quant à elle répété, en début de semaine, que le déménagement de l’ambassade de Tel-Aviv dans la ville était une « très grande priorité ».

 

On vous attend avec impatience Monsieur Friedman

  ברוך הבא בירושלים

Reproduction autorisée avec la mention : © Rémy TAIEB pour Defense Medias Israël