Le exécutions extrajudiciaires de la Suède en délire

0
2246
epa05039701 Swedish Foreign Minister Margot Wallstrom and Finnish Foreign Minister Timo Soini (not pictured) attend a press coference in Helsinki, Finland, 24 November 2015. EPA/KIMMO BRANDT FINLAND OUT

La ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallstrom a appelé mardi à une enquête pour déterminer si Israël a mené des exécutions extrajudiciaires d’assaillants palestiniens à travers la vague actuelle de violence et de terrorisme.

Une exécution extrajudiciaire en Suède :

C’est quand un israélien tue un terroriste en se défendant contre son attaque.

Israël a rejeté sa déclaration comme «délirante».

« Il est essentiel qu’il y ait une enquête crédible et approfondie sur ces décès afin de clarifier et déterminer une éventuelle responsabilité»,
a déclaré Wallstrom au cours d’un débat parlementaire sur les exécutions extrajudiciaires.

Israël a décidé de boycotter la ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström qui arrivera pour visiter Israël et l’Autorité palestinienne.
Elle ne rencontrera ni le premier ministre ni aucun autre ministre.
Israël officiel boycotte la visite en raison de la politique unilatérale de la Suède envers Israël et les déclarations problématiques de WallStrom.

Ce n’est pas la première fois que Wallström est boycottée en Israël.
En Janvier 2015 la ministre suédoise des Affaires étrangères avait annulé une visite officielle, après qu’Israël ait refusé même de la rencontrer.
WallStrom avait vivement critiqué la politique du gouvernement israélien, qu’elle qualifiait de «très agressive». Elle affirmait qu’ Israël avait réagi de façon excessive à la reconnaissance d’un Etat palestinien par la Suède.

En Novembre 2015 WallStrom avait déjà tenté d’établir un lien entre la série d’attentats terroristes de Daesh à Paris et la frustration du peuple palestinien.

Décidément, on ne se refait pas.
Heureusement qu’Israël semble désormais décidée à réagir et ne plus se laisser faire par tous ses ennemis.

Source

Reproduction autorisée avec la mention : © Rémy TAIEB pour Defense Medias Israël