Le bêtisier de Patrick Klugman : il refuse de condamner le boycott d’Israël – Saison 6

0
3809

Rien n’arrête Patrick Klugman, le héros de notre petit bêtisier ! Dans cette saison 6, Patrick Klugman refuse de condamner le boycott d’Israël.

Rappel (retrouvez les épisodes précédents en fin d’article) :

Né avec une louche d’argent dans la bouche, Patrick Klugman est un représentant caricatural de la gauche caviar. Encarté au Parti socialiste, il est vice-président de SOS Racisme. Patrick Klugman a accompli un rare tour de force : il fait l’unanimité contre lui dans la communauté juive, et il n’est plus très apprécié par ses amis du Parti socialiste.

Le 28 septembre dernier, lors du conseil municipal de Paris, le groupe Les Républicains a introduit un voeu pour que la Mairie de Paris sorte du flou et prenne clairement position contre le boycott d’Israël et BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), une organisation antisioniste radicale et antisémite.

Patrick Klugman, n’ayant d’égal que lui-même (il est membre du CRIF qui dénonce avec constance le boycott d’Israël) s’y est violemment opposé :

« Nous rejetons ce voeu parce qu’il est d’une lâcheté et qu’il est d’une manœuvre politicienne inacceptable ! »

Video Player

Et « grâce » à lui, le voeu a été rejeté.

On sait maintenant de quel coté penche Patrick Klugman. Même si l’on s’en doutait, puisque SOS Racisme, dont il est vice président, avait porté plainte contre le journaliste Clément Weil-Raynal quand il avait révélé que SOS Racisme tolère les appels au boycott d’Israël. Et l’on se souvient que Klugman a affiché sa totale solidarité avec les antisionistes radicaux et les militants pro-palestiniens, et a appelé en novembre 2014 à voter pour la création unilatérale d’un Etat palestinien.

Klugman a encore consterné les amis d’Israël

Mais ce jour là dans la salle du conseil, son discours qui divise a créé un climat nauséabond, et ses propos ont consterné les amis d’Israël et la communauté juive.

Claude Goasguen : « Monsieur Klugman, vous avez perdu la raison ! »

A commencer par Claude Goasguen. Le député-maire du XVIe et président du groupe d’amitié France-Israël à l’assemblée nationale a dû se pincer pour y croire : lui, un non juif, défend Israël bec et ongle, et Klugman Patrick, un juif qui joue des coudes depuis des années pour qu’on lui fasse une place parmi les responsables de la communauté juive, refuse de condamner le boycott en inventant des prétextes fallatieux !

C’est donc un Goasguen furieux qui a, sur son blog, exprimé sa colère contre ce bien curieux juif de cour :

« Au Conseil de Paris on parle de n’importe quoi mais dès qu’on parle d’Israël on fait face à un refus catégorique de la majorité socialo-communiste! » s’est-il exclamé.

« Monsieur Klugman … Je suis consterné par votre intervention… vous passez des vœux sur le Yémen … sur le Kalimantan du Nord, sur la culture des saucisses à Monaco demain, mais sur Israël, on n’aurait pas le droit ? »

« Vous passez des vœux sur n’importe quelle affaire géopolitique mineure, nous les votons par solidarité. Mais [pas] sur une question aussi importante que le boycott d’Israël ! »

« Quand on parle de boycott, qui est une atteinte au droit international et au droit interne, vous ne vous solidarisez pas sur cette affaire parce que soi-disant c’est hors sujet et c’est politicien. Monsieur Klugman, vous avez perdu la raison ! »

« Allez en Israël et en Palestine de temps en temps au lieu de discuter dans les couloirs de l’Hôtel de Ville. Cela vous fera du bien. »

Et Claude Goasguen lance à Klugman, au sujet de la scandaleuse inscription de « Président de la Palestine » sur les cartons d’invitation de la Mairie :

« Mr Klugman, je trouve indélicat, de la part de la Mairie de Paris, d’avoir envoyé un carton en disant que M. Abbas était Président de la Palestine.

A ma connaissance, juridiquement, la Palestine n’existe pas encore ; il y a l’autorité palestinienne. Monsieur Klugman, la Palestine n’existe pas en droit. Il y a un président de l’Autorité palestinienne. Vous nous avez envoyé un document officiel. Vous n’avez pas le droit d’utiliser ce terme. »

10154248_364530717058853_7216650462745259587_n

Et parce que Patrick Klugman a – reconnaissons lui ce talent – le don de se faire détester de la communauté juive, l’OJE, (Organisation juive européenne), qui est en France à la pointe du combat pour faire respecter la loi contre le boycott et dénoncer l’antisémitisme de BDS, a fermement dénoncé sur sa page Facebook les paroles hypocrites de Patrick Klugman.

Dans un communiqué intitulé « Bas les masques », l’OJE dénonce la duplicité de la mairie de Paris.

« Patrick Klugman a obtenu ce qu’il voulait : le rejet de la condamnation officielle, en séance, du boycott d’Israël à Paris »

Elle rappele que le vœu 24 proposé par l’opposition – la condamnation du boycott d’Israël – a été « expressément rejeté par Patrick Klugman, rapporteur au Conseil de la Ville de Paris … sous de faux prétextes d’ordre politiciens », et que « Patrick Klugman a obtenu ce qu’il voulait : le rejet de la condamnation officielle, en séance, du boycott d’Israël à Paris ».

L’OJE est allé plus loin dans sa dénonciation de l’hypocrisie de la mairie de Paris, affirmant « qu’elle a le pouvoir de police pour faire respecter la loi et l’ordre public, [et pourtant] elle a autorisé les évènements suivants » :

gaza-plage3

  • Manifestations pro boycott organisées et autorisées régulièrement dans tout Paris, et notamment dans le quartier des Halles et Place Saint Michel, à proximité de l’Hôtel de Ville,
  • Gaza sur Seine avec d’immenses banderoles d’appel au boycott,
  • Distribution d’agendas scolaires aux élèves de CM2 de la capitale sur lesquels Israël est rayé de la carte au profit de la Palestine.
  • Double langage de la Ville de Paris, qui met en avant sa prétendue position anti boycott sans procéder à la rectification des agendas, qu’elle qualifie de « simple erreur d’impression ».

Et l’OJE ajoute que ces positions sont « toujours approuvées et défendues invariablement par Patrick Klugman ».

« L’OJE et la communauté juive ne se laisseront pas berner par les paroles hypocrites de Patrick Klugman »

L’OJE conclut par cette mise en garde :

« L’OJE et la communauté juive ne se laisseront pas berner par des condamnations de façade de la Mairie de Paris et les paroles hypocrites de Patrick Klugman ».

Voilà notre personnage central du bêtisier rhabillé pour Hanoucca !

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

 

Rappel des épisodes précédents

 

Patrick-Klugman

Le petit bêtisier de Patrick Klugman – Saison 1

  • En juin 2006, Patrick Klugman fait expulser le député Philippe de Villiers de la manifestation en hommage à Ilan Halimi. Que lui reproche Patrick Klugman ? Rien, si ce n’est de ne pas faire partie de son clan, la gauche bien pensante. Philippe de Villiers, rappelons-le, est le fils d’un ancien résistant déporté.
  • En 2008, Patrick Klugman diffame Ruddy Haddad, un jeune juif passé à tabac qui était dans le coma, suite à une agression antisémite. Il l’accuse d’être un petit délinquant récidiviste dans le but de minimiser l’agression.
  • En 2008, il attaque le professeur Guy Millière parce qu’il a osé critiquer le vilain livre « OPA sur les juifs de France ».
  • En 2002 Klugman a œuvré pour que l’UEJF se désiste de l’action engagée contre Edgar Morin et Le Monde, où, au sujet du « massacre » imaginaire de Jénine, il osait écrire en toutes lettres que « Les juifs prennent plaisir à humilier les palestiniens ».
  • En 2011, SOS Racisme, dont Klugman est vice président, a porté plainte contre le journaliste Clément Weil-Raynal. Klugman n’a pas apprécié que Weil-Raynal découvre que SOS Racisme tolère les appels au boycott d’Israël.

Patrick-Klugman1

Le petit bêtisier de Patrick Klugman – Saison 2

  • Où Patrick Klugman apostrophe un journaliste de France 3 :
  • Lors de la soirée du PS fêtant l’investiture de François Hollande, dimanche 16 Octobre à la Maison de l’Amérique Latine, Patrick Klugman croise Clément Weil-Raynal, en reportage pour FR 3. Patrick Klugman perd tout sang froid, et se sentant probablement en terrain conquis, s’est mis à apostropher le journaliste.
  • Les militants socialistes consternés demandent au trublion de se calmer et de laisser le journaliste travailler.

Klugman-P
Patrick Klugman a pulvérisé le mur du con ! Une nouvelle gaffe au bêtisier ! Saison 2 épisode 2

  • Mythomane ou conspirationniste, Patrick Klugman affirme au micro de RCJ que « les fidèles des synagogues de la région parisienne auraient été sermonnés pour les inciter à ne pas voter pour François Hollande à la présidentielle ! ».
  • Scandalisée par des tels propos – notoirement mensongers – Lynda Asmani, conseillère de Paris, fait parvenirune lettre aux 120 conseillers municipaux de la ville, pour les alerter des douteux propos du butor,
  • N’hésitant pas à pointer un doigt accusateur, Asmani écrit :
    « Ces accusations sont totalement infondées, et (…) elles peuvent même contribuer à libérer une certaine parole jetant ainsi l’opprobre sur l’ensemble (de la) communauté »

Screen Shot Klugman

Le petit bêtisier de Patrick Klugman – Saison 3

  • Au premier tour de la présidentielle, Klugman rend ce vibrant hommage à Jean Luc Melenchon : « Pendant la campagne, il [Mélenchon] s’est abstenu de parler d’Israël, ce qui ne manque pas de panache ». Klugman aurait pu inclure les terroristes du Hamas – qui n’ont pas non plus, cette semaine là, parlé d’Israël.
  • Lors d’un 100% Brunet sur RMC, et avant que l’identité de Mohamed Merah ne soit révélée, il s’acharne contre Marine Le Pen, et lui prête des « penchants psycho rigides », alors qu’il refuse superbement d’envisager l’hypothèse islamiste.
  • A la soirée du Crif, en février 2012, Julien Dray et Eric Ghebali, ont été remarqués se tapant littéralement sur les cuisses en observant Klugman suivre comme un petit toutou François Hollande, lequel n’arrivait pas, malgré ses efforts répétés, à s’en décramponner !
  • Le 19 avril 2012, Klugman fait rédiger un méchant article contre Gilles-William Goldnadel dans la revue la règle du jeu, mais il s’empresse, le nunuche, de l’envoyer depuis sa propre boîte email à tous les membres du Comité Directeur du Crif.

Klugman-P


Bétisier de Patrick Klugman saison 4 : la Klugmania en délire !

  • Mars 2013 – François Hollande demande à Patrick Klugman, au diner du Crif, d’arrêter de lui tourner autour comme un caniche, ainsi qu’il le fit l’année d’avant.
  • Un esprit taquin est allé souffler à Klugman que son arch-ennemi, Gilles-William Goldnadel, se présente à la présidence du Crif. Pris de panique, Klugman lance un toutou de service pour mordre Goldnadel sur le site de BHL (à son insu).
  • Patrick Klugman, en pleine Klugmania, accuse Goldnadel : « Goldnadel non seulement relaie la propagande de la mafia criminelle qui massacre sans vergogne en Syrie, mais il alimente de surcroît tous les fantasmes complotistes ainsi que l’antisémitisme.

Klugman-aime-Goldnadel-300x300

Patrick Klugman est tombé amoureux de Gilles-William Goldnadel ! Le bêtisier saison 5

  • Patrick Klugman, l’avocat de SOS Racisme, n’ouvre plus la bouche sans évoquer son confrère Gilles-William Goldnadel dont il suit la carrière jusque dans les moindres détails.
  • Les exploits de Goldnadel, les apparitions médiatiques de Goldnadel, le courage politique de Goldnadel : rien n’échappe au groupie Klugman, qui rame depuis tant d’années pour que le PS, qui ne sait plus comment se défaire du fayot, lui confie un mandat, un tout petit mandat, n’importe quel tout petit mandat.1959944_10151952232847539_1040031860_n-500x395
  • Klugman a fièrement – et sans perdre un instant – posté sur sa page Facebook le portrait que Le Monde vient de consacrer à Goldnadel, le présentant comme « pénaliste de 60 ans, cheveu frisé et carrure de sportif » : Klugman en frissonne encore.
  • Le PS grince des dents et se pose des questions sur la sincérité de l’engagement de Klugman (ses ronds de jambe ne seraient-ils que pour sa carrière ?)
  • Sur la chaîne parlementaire, Klugman soutient que mimer l’avortement du Christ avec un foie de veau à l’intérieur de Notre Dame, pour une Femen, n’est en rien une insulte envers les Chrétiens…

Patrick-Klugman-hué-par-des-Chrétiens

Tous les Juifs sont opposés à la reconnaissance de la Palestine. Tous? …
Suite du bêtisier de Patrick Klugman – Saison 6

  • Patrick Klugman, opportunément plus socialiste que juif, a encore choqué la communauté juive : il a approuvé – avant tout le monde – la reconnaissance de la Palestine pour plaire à la gauche.
  • Cette marque au fer rouge ne le quittera plus jamais: il vient d’apporter son soutien servile à la cause antisioniste.
  • Bêtisier en chef, Klugman déplait à tout le monde : il dessert les socialistes en dressant les juifs contre eux, et irrite les juifs en servant les socialistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Screen Shot 2015-10-03 at 11.10.44