Le Hamas est déçu par le faible taux de participation à la manifestation à la frontière de Gaza

0
1773

Les membres du Hamas seraient déçus du nombre relativement faible de 30 000 manifestants qui ont participé aux manifestations de ce week-end à Gaza, le premier d’une série d’événements devant culminer dans la « Marche du Retour » le 15 mai. 

La Nakba Day commémore le déplacement des réfugiés palestiniens pendant la guerre d’indépendance d’Israël, connue en arabe sous le nom de «Nakba» («catastrophe»).

Les dirigeants de Gaza ont également été déçus par le fait qu’un jour après la marche de vendredi, seulement quelques centaines de manifestants sont restés parmi les dizaines de milliers qui s’étaient rassemblés à six points de rendez-vous le long de la frontière de Gaza. Jabaliya dans le nord.

Le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum a déclaré dans un communiqué: « Abbas a fait trop peu, trop tard, s’il veut aider Gaza et unir le peuple palestinien, il doit immédiatement annuler les sanctions contre Gaza ».

Plusieurs nations arabes, dont la Jordanie, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis et le Qatar, ont publié des condamnations d’Israël au sujet des événements de vendredi le long de la frontière.

La Ligue arabe a annoncé qu’elle convoquerait une conférence d’urgence sur les événements récents. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a qualifié la politique israélienne à la frontière de Gaza de « barbare et criminelle » et a déclaré que la communauté internationale doit la condamner.

Le Hamas a commercialisé la marche de vendredi dans le cadre d’une lutte populaire non-violente. Les chaînes de télévision affiliées au Hamas ont montré des images de dizaines de milliers de manifestants transportés par bus aux points de rencontre, soulignant que la plupart des marcheurs étaient des familles, des femmes et des enfants.

Alors que la manifestation de vendredi était en marche, le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, le général Yoav Mordechai et le porte-parole de Tsahal en arabe, Avichay Adraee, ont publié des articles sur les médias sociaux.

« Le Hamas a envoyé une jeune fille de 7 ans de Gaza à la frontière israélienne et les soldats de Tsahal l’ont rendue à sa famille.Le Hamas n’est apparemment pas familier avec le célèbre hadith qui parle d’un garçon de 14 ans que le Prophète Muhammad a interdit. Il n’y a pas de plus grande honte à utiliser des enfants pour la guerre, et chaque musulman avec un cœur et un esprit qui connaît le hadith rejette cela.
« Recruter des enfants est une honte », écrit Mordechai et Adraee.

Adraee a également tweeté: « L’organisation terroriste Hamas ignore les droits des femmes et des enfants et les envoie à la barrière pour atteindre les objectifs terroristes du groupe tout en échappant à la responsabilité de leur vie et de leur bien-être »

SHARE
Previous article » Il y a des jours où je regrette d’être née arabe.
Next articleLe jour de la désillusion du Hamas
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY