Les boycotteurs du BDS boycottés perdent des milliers de donateurs

0
2050

Quel magnifique retour à l’envoyeur grâce à Scarlett Johansson.

Oxfam est une confédération internationale de 19 organisations qui travaillent ensemble, avec des partenaires  dans plus de 90 pays.

En 2014 Scarlett Johansson était ambassadrice de cette ONG humanitaire mais quand elle a signé avec l’entreprise israélienne SodaStream ça n’a pas plu à la direction de cette organisation probablement BDSisée  et « opposée à tout échange commercial avec des colonies israéliennes au motif qu’elles sont illégales et nient les droits des Palestiniens. »

Suite à leur critique l’actrice américaine Scarlett Johansson avait décidé de mettre fin à son rôle d’ambassadrice  Une déclaration publiée par le porte-parole de l’actrice évoquait la «différence d’opinion» entre Scarlett Johansson et Oxfam International,

Aujourd’hui le directeur de cette organisation reconnait (piteusement) que cet épisode s’est retourné contre eux et qu’ils ont perdu des milliers de donateurs

On pourrait lui conseiller d’aller se faire rembourser chez ses parrains du BDS et profiter pour prévenir les autres qui seraient tentés par ce genre de boycott que leur tour s’approche à grands pas.

Scarlett Johansson le tournage de son premier film publicitaire de SodaStream. Photo: SodaStream.

Scarlett Johansson le tournage de son premier film publicitaire de SodaStream. Photo: SodaStream.

La campagne de (tentative) de boycott contre  l’usine de SodaStream à Ma’ale Adumim a continué jusqu’à il y a un an en Octobre, quand l’usine a été déplacé à Lehavim dans le nord du Néguev, causant à des centaines de travailleurs palestiniens la perte de leur emplois.
Ce qui ne semble pas préoccuper le BDS ni Oxfam
Les affaires de Sodastream n’ont par ailleurs jamais été aussi florissantes.
Merci qui ??

 Reproduction autorisée avec la mention : © Rémy TAIEB pour Defense Medias Israël