Les vols vers Eilat se poursuivent protégés par le système anti-missiles « bouclier du ciel » installé sur les avions israéliens

0
2588
Récupération des corps dans le Sinaï

Il y a quatre mois les compagnies israéliennes, Arkia et Israir ont reçu l’ordre d’installer le système antimissile de défense « bouclier du ciel ».

 Il détecte le tir et émet un rayon laser qui fait dévier le missile.

Vidéo de démonstration

Alors qu’officiellement la cause de « l’accident  » de l’avion égyptien n’est pas encore connue les autorités israéliennes avaient pris la décision il y a plusieurs mois d’installer le système sur les avions israéliens qui volaient vers Eilat.

Le système de défense israélien a été développé par «Al-op» – une filiale de Elbit Systems – Il s’installe sur le dessous de l’avion. Il comporte quatre capteurs qui permettent la détection, l’identification, le suivi et, finalement, qui perturbent la trajectoire d’un missile tiré vers l’avion. Quand le missile est assez proche, le système déclenche un faisceau laser qui détourne la direction de vol du missile, le faisant exploser assez loin pour ne pas mettre en danger l’avion ni ses passagers.

Le système est conçu de telle sorte qu’il peut être transféré à un autre avion en  une heure, de sorte que les compagnies aériennes ne sont pas obligées d’équiper tous les avions en même temps et elles seront en mesure de déplacer le système en fonction de leurs besoins.

Le coût d’un système est estimé à un million de dollars. C’est un système autonome qui fonctionne sans l’intervention du pilote, tel que requis par la FAA (autorité fédérale des États-Unis).

La décision de développer le système a été faite en 2002, suite à une tentative par des terroristes pour abattre un avion Arkia sur Mombasa au Kenya par un tir de missile de type Type SA-7  tirée à l’épaule. Après des années de tergiversations , le système a été installé pour la première fois en mai 2013 sur un Boeing 800-737 d’El Al, et il a été testé pendant quatre mois.

Traduit et adapté pour : Défense Medias Israël par Rémy Taieb

Source Ynet en hébreu