Remaniement: Anne Sinclair a dit non à Hollande

0
2692

Pour constituer son gouvernement, François Hollande a essuyé de nombreux refus. La journaliste Anne Sinclair a notamment décliné le poste de ministère de la Culture. Et elle n’est pas la seule…

Derrière un remaniement, les tractations vont toujours bon train. Il y a ceux qui ont accepté la charge ministérielle, et ceux qui l’ont poliment déclinée. Au ministère de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin a été évincée et remplacée par une illustre inconnue, Audrey Azoulay, conseillère culture et communication de François Hollande depuis juin 2014. Les deux femmes se connaissent bien pour avoir partagé les bancs de l’ENA au sein de la même promotion. Mais une troisième femme, plus connue celle-là, a bien failli atterrir rue de Valois. Selon les informations livrées ce vendredi par Nicolas Domenach sur le plateau de « La nouvelle édition », François Hollande aurait proposé le ministère de la Culture à Anne Sinclair.

« Trop éphémère »

La journaliste aurait refusé jugeant la durée du poste trop éphémère. Un peu plus d’un an avant la prochaine échéance présidentielle de 2017. Anne Sinclair n’est pas la seule à avoir refusé. François Hollande a ainsi tenté de convaincre en vain Nicolas Hulot de prendre la tête d’un « super ministère » de l’écologie incluant l’Energie et les Transports. Un moment indécis, l’écologiste a finalement renoncé à un maroquin ministériel et préféré poursuivre son combat pour l’environnement en dehors des querelles partisanes. « Nicolas Hulot n’entrera pas au gouvernement. Il remercie le Président de la confiance qu’il n’a cessé de lui accorder », avait écrit Nicolas Hulot sur son compte twitter avant le remaniement. Martine Aubry, elle, a vivement démenti s’être positionnée pour entrer au gouvernement. La presse lui a prêté un temps la volonté de prendre la tête du Quai d’Orsay.

Source

  AIDEZ NOUS EN PARTAGEANT NOS PUBLICATIONS – VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION