Et si la nouvelle flottille contre Israël était une bonne chose ?

0
795

CEtFAUdWIAAFqxX

Le Marianne, premier navire de la nouvelle flottille pour Gaza, a quitté la Suède pour rejoindre les autres bateaux qui entendent briser le blocus sécuritaire israélien et rejoindre Gaza.

Encore une flottille…

Et si la ficelle était si grosse, la propagande si énorme, que personne ne se laisse duper par les vraies objectifs répréhensibles de cette nouvelle flottille ?

Et si le public avait observé que les 1 500 palestiniens tués par l’Etat islamique à Yarmouk en Syrie le mois dernier n’ont déclenché ni manifestation, ni protestation, ni aucune flottille ?

Et si les gens avaient remarqué qu’Israël livre quotidiennement des milliers de tonnes de vivres, matériaux de construction, médicaments, et aide humanitaire par camions semi-remorques à Gaza, alors que la frontière avec l’Egypte est verouillée, et que ce n’est jamais l’Egypte qui est accusé de faire le blocus ?

Si les gens trouvaient étrange que les 220 000 morts de Syrie, les massacres en cours de Chrétiens, de Yazidis et de musulmans chiites par l’Etat islamique, les centaines de civils yemenites bombardés par erreur par l’Arabie saoudite, n’intéressent jamais les organisateurs de flottilles humanitaires ?

Photo des donateurs pour la reconstruction de Gaza

Photo des donateurs pour la reconstruction de Gaza

Si les téléspectateurs s’amusaient de ces quelques embarcations de fortune venant « sauver » Gaza à qui les Etats du Golfe ont versé 1 milliard de dollars pour reconstruire (et pas un seul mur n’a encore été réparé), et la France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, les Etats Unis, l’UE,  ont versé 5.4 milliards de dollars d’aide en octobre 2014 ?

Si la nouvelle flottille contre Israël, seulement contre Israël, toujours contre Israël – alors que le Moyen Orient est en ébullition (sauf Israël), que le Qatar persécute ses travailleurs esclaves, que Boko Haram enlève des centaines de lycéennes chrétiennes, que l’Etat islamique décapite, que le nord Mali est en feu, que l’Ukraine compte ses morts, que le Yemen explose, que la Syrie continue son génocide, que l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, le Pakistan, le Soudan, le Liban, vivent au rythme quotidien d’attentats meurtriers, que le Sinaï égyptien est en guerre contre le Hamas – si la nouvelle flottille donc, était regardée comme ce qu’elle est : une fixation antisioniste obsessive d’une poignée d’illuminés vivant grassement du chômage et des aides sociales ?

S’il fallait cette énième flottille pour que les 72% de Français qui ont déclaré être indifférents au conflit de Gaza, comprennent les similitudes entre eux, agressés par les « pauvres islamistes » des banlieues, et les habitants israéliens, agressés par les « pauvres islamistes » palestiniens ?

Oui, si le grand public, largement moins idiot que les pro-palestiniens le supposent, avait décidé de ne plus se laisser mener en bateau par des flottilles « humanitaires » ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

LEAVE A REPLY