La Grande Bretagne « renvoie » la résolution de la conférence aux oubliettes !

0
1438

 

La Grande-Bretagne a empêché l’UE d’adopter une résolution contre Israël

L’opposition se produit  un jour après que le Foreign Office britannique a émis de sérieuses réserves quant à la Conférence tenue à Paris :

« Nous avons des réserves particulières sur une conférence internationale destinée à faire progresser la paix
– entre les parties qui ne sont pas eux mêmes présentes,
– qui se déroule contre la volonté d’Israël
– et qui se déroule quelques jours avant la transition de la présidence américaine.
– alors que les États – Unis sont les garants ultimes de tout accord »

Ce refus est considéré comme exceptionnel même s’il est vrai que la Grande Bretagne était hostile à cette conférence depuis le début. Elle n’y avait d’ailleurs pas envoyé son ministre des affaires étrangères ni même son ambassadeur à Paris.

La résolution du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE nécessitant un consensus, la proposition française a été bloquée.

Les Britanniques ont été suivis par la Hongrie et la Lituanie dans leur opposition.

Le geste britannique a suivi le mouvement amorcé après le discours de Kerry qui a été très critiqué pour ses remarques. La déclaration a souligné que les colonies de peuplement en Judée-Samarie ne sont pas et de loin le seul problème qui empêche la paix dans la région.

On mesure l’ampleur de la claque reçue par la France surtout quand on se rappelle que son « ambition » du temps du ministère de Fabius était de créer un état palestinien de manière automatique après 6 mois de « négociation ».

Reproduction autorisée avec la mention : © Rémy TAIEB pour Defense Medias Israël