« L’entrée est autorisée aux chiens, pas aux sionistes! »

0
3116

Un drapeau israélien barré sur la vitrine d’un café de Saint-Nicolas:
« L’entrée est autorisée aux chiens, pas aux sionistes! »

Vive émotion à Saint-Nicolas (près de Liège) ce mercredi matin. Un cafetier de la rue de la Coopération, en plein centre de la localité, a placardé une indication sans équivoque sur la vitrine de son café: «L’entrée est autorisée aux chiens, mais aux sionistes en aucune façon». Une indication accompagnée du drapeau israélien barré et du drapeau palestinien.

 La police de Saint-Nicolas est descendue sur les lieux. L’indication a été retirée par le responsable de l’établissement.

La police de Saint-Nicolas est descendue sur les lieux. L’indication a été retirée par le responsable de l’établissement.

Le bourgmestre de Saint-Nicolas, Jacques Heleven, a été averti des faits. Il a tout de suite envoyé sa police sur les lieux. Le responsable du café a entretemps enlevé son affiche litigieuse qui fait clairement référence aux affichettes de l’époque nazie en Allemagne «interdit aux chiens et aux juifs».

Notons que le mot « sioniste » est utilisé dans le message en français tandis le mot « juif » est présent dans le message rédigé en turc, à côté du drapeau israélien barré.

Photo Facebook

Le conflit israélo-palestinien semble donc bien s’exporter aussi en région liégeoise, de la manière la plus polémique qui soit.

Source

SHARE
Previous articleNous, Arabes
avons géré notre relation à Israël
en dépit du bon sens
Next articleLe génie israélien contre le BDS
Résultat: ISRAEL 100 – BDS 0
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 65 000 Amis et bénéficie de plus de 250 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.