LES MASCARADES DES NATIONS UNIES – LA REPONSE DU COLONEL KEMP

0
4873
ARTICLE TOP AD

Session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur Gaza
18 mai 2018

Ensemble Défendons ISRAEL

Le Haut Commissaire des Nations Unies Zeid:  «87 Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes et plus de 12 000 personnes ont été blessées … Le contraste frappant entre les pertes des deux côtés suggère également une réponse totalement disproportionnée: du côté israélien, un soldat aurait été blessé, légèrement, par une pierre … Israël, en tant que puissance occupante, est tenu de protéger la population de Gaza et d’assurer son bien-être. Mais ils sont, en substance, mis en cage dans un bidonville toxique de la naissance à la mort; privé de dignité; déshumanisé par les autorités israéliennes …  »

OLP: « Aucun civil n’a utilisé d’arme à feu ou d’arme mortelle … [Pour Israël] ceux qui ont été tués parmi les manifestants n’ont aucune valeur, tout comme les nazis … Les actes criminels des forces d’occupation israéliennes contre les civils … »

EAU pour le groupe arabe:   « Nous condamnons profondément la répression israélienne contre les manifestants palestiniens, la punition collective … Nous appelons à une enquête internationale pour mettre fin rapidement à la répression … »

Qatar: Nous condamnons les massacres et les violations flagrantes des forces d’occupation. Des femmes, des enfants et des journalistes ont été tués.  »

Irak: « Des violations horribles par les forces israéliennes … »

Déclaration de surveillance des Nations Unies délivrée par le Colonel Richard Kemp

Merci, Monsieur le Président.

J’ai l’honneur de prendre la parole au nom de United Nations Watch.

J’ai commandé des troupes britanniques en Afghanistan, en Irak, dans les Balkans et en Irlande du Nord, et j’ai servi avec l’OTAN et les Nations Unies. Je viens directement de la ligne de front de Gaza pour partager mon évaluation. 

Sur la base de ce que j’ai observé, je peux dire que tout ce que nous venons d’entendre ici est une déformation complète de la vérité.

La vérité est que le Hamas, une organisation terroriste qui cherche la destruction d’Israël et le meurtre de Juifs partout dans le monde, a délibérément causé la mort de plus de 60 personnes.

Ils ont envoyé des milliers de civils sur la ligne de front – en tant que boucliers humains pour les terroristes qui essayaient de franchir la frontière.

Le but du Hamas, selon leurs propres termes, était « du sang … sur le chemin du Jihad ».

Je demande à tous les pays de ce Conseil: Vous nous avez tous dit qu’Israël aurait dû réagir différemment. Mais comment réagiriez-vous si un groupe terroriste djihadiste envoyait des milliers de personnes pour inonder vos frontières et des hommes armés pour massacrer vos communautés?

Votre incapacité à admettre que le Hamas est responsable de chaque goutte de sang répandue à la frontière de Gaza encourage leur violence et leur utilisation de boucliers humains. Cela vous rend complice d’une nouvelle effusion de sang.

Si Israël avait permis à ces foules de franchir la barrière, les FDI auraient alors été forcées de défendre leurs propres civils contre le massacre et beaucoup plus de Palestiniens auraient été tués.

Les actions d’Israël ont donc sauvé des vies de Gazaouis; et si ce Conseil se souciait vraiment des droits de l’homme, il devrait féliciter les Forces de défense israéliennes pour cela, ne pas les condamner sur la base de mensonges.

Merci, Monsieur le Président.

ARTICLE Bottom AD