« Il y a une atmosphère de déception amère parmi les membres de la délégation qui se sont rendus à l’ONU avec Abbas », a déclaré un haut responsable palestinien. « Le sentiment est que nous revenons la queue entre les jambes. Nous avons été pris au dépourvu et nous n’avons pas correctement évalué la pression américaine sur les membres du Conseil de sécurité. »

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas tiendra plusieurs réunions diplomatiques avant de rentrer à Ramallah de New York, ont annoncé mercredi des membres de sa délégation aux Nations Unies.

Un haut responsable palestinien a déclaré qu’Abbas souhaitait rencontrer le roi de Jordanie Abdullah II et le président égyptien Abdel Fatah el-Sissi, et discuter avec eux des conséquences de l’échec palestinien à condamner l’initiative de paix au Moyen-Orient de l’administration Trump au Conseil de sécurité de l’ONUS

« Il y a une atmosphère de déception amère parmi les membres de la délégation qui sont allés à l’ONU avec Abbas », a déclaré la source palestinienne. « Le sentiment est que nous revenons la queue entre les jambes. Nous avons été pris au dépourvu et nous n’avons pas correctement évalué la pression américaine sur les membres du Conseil de sécurité. »

Le responsable a ajouté que les représentants de presque tous les États membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont dit à la délégation palestinienne qu’ils sympathisaient avec les revendications palestiniennes, mais que les Américains avaient mis tout leur poids et leur influence pour porter le projet de résolution présenté par la Tunisie et l’Indonésie au nom des Palestiniens.

Il a ajouté: « Au moment où le projet de résolution a été changé en une version plus souple qui exclut complètement toute condamnation explicite de l’accord du siècle – il n’y avait plus de raison de le mettre aux voix même si nous avions la majorité. Nous sommes toujours sous le choc de l’épaule froide que nous avons reçue des États arabes, notamment les émirats du Golfe, l’Égypte et l’Arabie saoudite.

Il convient de noter que malgré le front uni présenté par l’Autorité palestinienne contre l’initiative de paix américaine et le soutien au boycott d’Abbas du président américain Donald Trump et de son administration, certains responsables de la direction palestinienne appellent à un changement de mentalité dans la foulée du fiasco des Nations Unies.

« Le moment est venu de s’affranchir de la conception qui enchaîne Abbas et sa vieille garde, selon laquelle la communauté internationale et les pays arabes prendront soin des intérêts des Palestiniens », a déclaré un responsable. << Le président et son peuple sont conscients des réponses tièdes des pays arabes contre le plan, et du fait qu’il n’y a pas non plus d’opposition massive à celui-ci au sein de la communauté internationale, et que le projet de résolution a été retiré au Conseil de sécurité, prouve que le moment est venu de changer le processus de réflexion et de reconsidérer le boycott de l’administration Trump et le plan de paix qu’elle a formulé. « 

https://www.israelhayom.com/2020/02/13/we-are-returning-from-the-un-with-our-tail-between-our-legs/

SHARE
Previous articlePOURQUOI (il faut) VOTER YAMINA – AYELET SHAKED
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/4/d578072415/htdocs/Wordpress/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LEAVE A REPLY