Un groupe rebelle syrien place des civils dans des cages afin de s’en servir comme « boucliers humains »

0
1364

Un groupe rebelle syrien a placé des civils alaouites et des soldats du régime dans des cages en fer sur des places publiques près de Damas. Ces gens servent de «boucliers humains» face aux frappes aériennes, selon une vidéo et une ONG.

 

Jaïch al-Islam («L’armée de l’islam» en arabe), considéré comme le plus important groupe rebelle près de la capitale, «a placé des soldats du régime faits prisonniers et des civils alaouites dans des cages et les a dispersés sur des places de la Ghouta orientale, surtout dans la ville de Douma», a déclaré dimanche à l’AFP le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Plus de 250.000 personnes ont perdu la vie depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

La question qui se pose dorénavant : Que vont faire les forces alliées qui luttent contre ces rebelles et quelle sera leur attitude si ces rebelles généralisent la méthode sur tous les champs de bataille.