Et la flotille fit un FLOP

0
1685
Le bateau Marianne,

pièce « majeure » de la « Flotille de la Liberté III » a été arraisonné en douceur cette nuit par les commandos marins de Tsahal. Ses passagers n’ont donc pas pu faire le show qu’ils avaient préparé de longue date pour les médias.

Des mois de préparations et une quantité impressionnante de communiqués de presse avant, pendant et après s’achèvent donc aujourd’hui en eau de boudin et dans l’indifférence quasi générale.

La composition hétéroclite de loosers internationaux à la recherche d’une heure de gloire était emmenée par l’ancien président tunisien, battu aux dernières élections, Moncef Marzouki dans une tentative désespérée d’échapper à l’oubli.

Moncef-Marzouki-et-le-collectif-de-la-«-flottille-de-la-liberté-»

Quant aux apprentis navigateurs ils avaient un air de soixante huitard attardé sur le pont de leur barque de pêcheurs. Ils souriaient comme des croisiéristes ravis de découvrir pour la première fois les joies de la mer.

On aurait pu en sourire si le sujet n’avait pas été aussi grave. Ils savaient pourtant bien qu’Israël n’avait aucune intention de les laisser passer et que dans ces conditions ils n’avaient aucune chance.

Les autres embarcations et leurs équipages courageux ont préféré rebrousser chemin.

Message du Premier Ministre Netanyahu

aux bateaux de la « Flottille de la Liberté » se dirigeant vers Gaza
“ Il semble que vous ayez commis une erreur en cours de route. Bienvenue en Israël! Peut-être vouliez-vous naviguer vers un lieu non loin d’ici: la Syrie où le régime d’Assad est en train de massacrer tous les jours son peuple soutenu par le régime meurtrier de l’Iran.”