La grosse tuile (pour le BDS) 73% des Arabes israéliens sont satisfaits de leur vie

0
600

1255832493hagar_school_beersheva

C’est une grosse tuile pour les propagandistes, ceux qui parlent d’Apartheid, de nettoyage ethnique et de discrimination : les Arabes israéliens sont heureux de leur vie en Israël, révèle un nouveau sondage réalisé par le bureau des statistiques sur 7 400 adultes de 20 ans et plus.

Tous groupes confondus, 86% de la population israélienne déclare être “satisfaite” de sa vie. 31% sont même “très heureux”.

88% des Juifs déclarent être heureux, et 73% des Arabes

« Satisfaction », « bonheur », « bien-être », sont les mots employés autant par les Juifs que par les Arabes dans le sondage, avec 88% des Juifs déclarant être heureux, et 73% des Arabes.

Beaucoup d’Israéliens aimeraient cependant que leur situation économique soit meilleure :

  • 65% des Juif disent arriver facilement à boucler leurs fins de mois, comparé à 38% des Arabes, ce qui confirme l’adage que « l’argent ne fait pas le bonheur » même s’il y contribue.
  • 45% des Juifs et 59% des Arabes voudraient améliorer leur situation économique, et
  • 40% des Juifs et 35% des Arabes pensent que cela se produira dans les années à venir.

 

Le sondage demandait également aux répondants s’ils se « sentaient pauvres », une question volontairement subjective.

Parmi les juifs, seulement 12% répondirent oui – sauf les très religieux (qui ne travaillent pas pour étudier les textes), dont 22% disent se sentir pauvres.

Parmi les Arabes, ce chiffre est de 29% qui « se sentent pauvres », soit plus de deux fois le nombre de Juifs.

Les gauchistes, très racistes, considèrent que les arabes ne sont pas assez évolués pour se prendre en charge, et qu’ils ne sont pas responsables de leur sort. Ils accusent donc aveuglément la société de leur situation économique, mais se gardent bien de rappeler le chiffre important : 73% sont satisfaits de leur vie.

Selon l’étude, 16% des Israéliens déclarent avoir été forcés de se serrer la ceinture sur la nourriture pour des raisons financières, et 11% ont même déclaré être obligés de sauter un repas un jour sur deux parce qu’ils n’avaient pas les moyens.

Ce que l’étude aurait pu préciser afin qu’elle ne soit pas récupérée par la gauche pour sa propagande, est que la majorité des 16% d’Israéliens qui sautent un repas possèdent un téléviseur à écran plat, un abonnement internet, l’abonnement au câble, une ou deux lignes de téléphone portable, payent un crédit immobilier et automobile…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

SHARE
Previous articleLes 13 nouvelles bonnes nouvelles !!!
Next articleEt la flotille fit un FLOP
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 65 000 Amis et bénéficie de plus de 250 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY