Le Hamas a trahi les habitants de Gaza

0
592

Il y a environ un an, j’ai participé à une longue discussion sur les relations judéo-arabes avec plusieurs amis dans une ville arabe de Samarie.
Les chefs des principales hamulots (clans) étaient présents.  La réunion a eu lieu dans la maison de l’un des cheikhs dominants de la ville, autour d’un plateau somptueux de fruits et de légumes.

À un moment donné, mon hôte a cessé de parler, et après avoir réfléchi pendant un temps qui semblait être très long, il a dit en arabe littéraire pesant, incisif et sérieux, pesant chaque mot:

« Docteur Kedar, savez-vous ce qu’est une organisation terroriste? »

J’étais surpris et intrigué , et j’ai répondu « Non », curieux et en attente de sa réponse.
«Marquez mes mots, Docteur, dit-il, une organisation terroriste n’est pas une organisation qui lutte contre ses ennemis. Une organisation terroriste est une organisation qui combat son propre peuple, sa propre nation, qui combat les personnes mêmes qu’elle prétend protéger, les enfants dont elle est responsable. « 

Mes sourcils levés de surprise, j’ai demandé
« Kif – que voulez vous dire  ? »

Et il a répondu, d’une voix imprégnée de tristesse:

  

Au cours des dernières semaines, depuis que les émeutes – certainement pas des manifestations pacifiques – ont commencé près de la barrière séparant la vie en Israël et la mort à Gaza, je ne cesse de penser à la déclaration du Sheikh. Depuis que le mouvement Hamas a violemment pris Gaza en juin 2007, explosant des commissariats de police de l’Autorité palestinienne, tirant à quatre pattes sur des policiers et des membres des forces de sécurité, les membres de l’OLP ont été jetés dans les rues. cette débâcle, la vie dans la région s’est détériorée au niveau des terribles conditions que vivent les Gazaouis aujourd’hui.

Le Hamas a dépensé une grande partie des fonds qui lui ont été alloués pour acheter des armes, développer des missiles, fabriquer des roquettes, acquérir des explosifs et creuser des tunnels. Le Hamas n’a pas construit un seul hôpital dans la bande, pas une usine de désalinisation, rien. Zéro. Nada. Puis Israël a développé le « Iron Dome » et a simplement effacé la menace des roquettes et des missiles. Il a rapidement trouvé une solution pour les tunnels. Le Hamas manque de chars et d’artillerie. Alors qu’est-ce qui reste? Comment vont-ils attaquer Israël? Que peuvent-ils utiliser? La réponse se trouve dans les mots du Sheikh: le Hamas, après avoir réussi à éteindre toute lueur d’espoir laissée dans le cœur des habitants de Gaza, après les avoir amenés au plus profond du désespoir, les a transformés en munitions réelles destinées à Israël.

Les gens sont la meilleure arme de tous, à faible coût et auto-activé pour 50 shekels par tête. C’est la somme que le Hamas paie à chaque émeutier. Pour 50 shekels, le Hamas reçoit une bombe ambulante, imprégnée de la colère, de la frustration et du désespoir du Hamas. C’est la véritable histoire de ce qui se passe à la barrière frontalière depuis quelques semaines, la réalité qui expose clairement la raison pour laquelle le Hamas est défini comme une organisation terroriste: la guerre qu’il a déclarée aux habitants de Gaza depuis le jour au cours de leur vie. Maintenant, il les envoie à la mort, sachant très bien qu’Israël ne leur permettra jamais de traverser la clôture pour atteindre un kibboutz ou un moshav rempli d’hommes, de femmes et d’enfants. La pensée même de l’horrible massacre qui s’ensuivrait est terrifiante.

Le Hamas est une organisation terroriste non pas à cause de sa guerre contre Israël, mais parce qu’il a trahi les habitants de Gaza:

Au lieu d’un régime islamique, il a institué un régime basé sur la peur. 
Au lieu de fournir du travail, cela a entraîné le chômage.
Au lieu de l’espoir, il a causé le désespoir. 

Le gouvernement du Hamas a entraîné la bande de Gaza dans trois cycles de violence avec Israël: Plomb durci (2008-09), Pilier de la défense (2012) et Bord protecteur (2014). Il n’y a pas encore de nom pour les événements d’aujourd’hui, sauf pour le délirant que leur donne le Hamas – « la marche du retour », comme si Israël allait permettre à un seul émeutier de « retourner » sur le territoire souverain d’Israël. Tous les mantras du Hamas sont de vieux slogans fatigués dont l’objectif est d’allumer les explosifs humains avec un feu étranger.

Chaque personne tuée est un accomplissement de relations publiques pour le Hamas, chaque personne blessée est un gain de propagande pour induire en erreur les téléspectateurs en Europe et en Amérique qui ne comprennent pas les plans sataniques du Hamas d’utiliser les habitants de Gaza comme des balles réelles contre Israël. être tué dès qu’ils tentent de percer la clôture.

Depuis des semaines, Israël les avertit de ce qui arrive à quiconque touche la clôture, au moyen d’avertissements, de dépliants, d’appels téléphoniques et de communications médiatiques. Tout le monde à Gaza, de Yihye Sinwar jusqu’au dernier des émeutiers, sait maintenant exactement ce qui arrive à quiconque s’approche de la clôture. Cela rend les émeutiers eux-mêmes et l’organisation du Hamas qui les envoie entièrement responsables de la mort de ces balles réelles

Cependant, la presse étrangère est un autre parti responsable dont le public doit être informé. Quiconque comprend les plans du Hamas sait très bien que sans couverture médiatique, toutes les émeutes près de la clôture n’auraient pas eu lieu. Après tout, pourquoi le Hamas gaspille-t-il des munitions humaines à moins de pouvoir impressionner l’opinion mondiale?

C’est là qu’intervient l’idiotie israélienne, Israël permettant aux médias étrangers d’atteindre les environs immédiats de Gaza (où les tunnels du Hamas se terminent, où il tente de tuer et de kidnapper des hommes, des femmes et des enfants) pour photographier – tout en restant derrière eux. les résidents des kibboutzim et moshavim avec leurs propres corps. La plupart des correspondants étrangers ne disent pas à leur auditoire la vérité sur ces héros de Tsahal qui remplissent fidèlement leur mission de protection des citoyens israéliens. Au lieu de cela, les médias agissent comme des outils des terroristes du Hamas, des idiots utiles qui propagent la propagande du Hamas sans inculpation.

Il y a ceux qui prétendent que l’avènement de l’Internet et des médias sociaux rend impossible d’empêcher cela. Encore, on peut limiter les rapports de la ligne de front en fermant temporairement l’accès à Internet à Gaza. Pour ceux qui ne le savent pas, Israël fournit des services Internet à Gaza. Tu as compris? Ils ont accès à Internet en Israël (payent-ils pour cela? Qui sait?) Et utilisent ce moyen pour répandre des mensonges de propagande sur Israël. Y a-t-il quelque chose de plus absurde?

Qu’en est-il de l’électricité avec laquelle Israël fournit Gaza et qui permet à la station de télévision par satellite du Hamas de continuer à diffuser une incitation à la rage contre Israël 24 heures sur 24, 7 jours sur 7?
Pourquoi Israël continue-t-il à fournir de l’électricité à Gaza pendant ces émeutes? Pendant la Seconde Guerre mondiale serait-il entré dans la tête de tout citoyen britannique ou russe loyal et normal de fournir de l’électricité à la machine de propagande nazie?

Certes, il vaut mieux qu’Israël agisse comme si de rien n’était devant les caméras, afin que les touristes ne fuient pas et que les Israéliens ne se plaignent pas – mais nous sommes en guerre et à la  guerre comme à la guerre. Si le Hamas tire sur nous des munitions humaines, nous sommes autorisés à faire tout ce qui est raisonnable pour les arrêter – prendre les dirigeants du Hamas, les responsables du terrible état de la bande de Gaza et les tirs contre les émeutiers menaçant la vie des citoyens israéliens.

Contrairement au monde arabe, Israël protège ses citoyens des couteaux des émeutiers de Gaza. Israël doit cependant protéger l’image de ses citoyens aux yeux du monde et agir contre ceux qui font la promotion de la «terreur médiatique» européenne et des «médias du djihad» promus par le Hamas et les satellites arabes dirigés par Al Jazeera. Je suis incapable de comprendre comment Israël continue de leur permettre de diffuser une incitation sans fin à l’intérieur de ses frontières.

Il ne fait aucun doute qu’Israël vaincra le Hamas, parce qu’Israël mène une guerre juste et que le Hamas est une organisation terroriste dont le règne de terreur sur Gaza transforme sa population en munitions jetables avec ses propres mains maléfiques. Le sort du Hamas ne fait aucun doute: il sera jeté dans le tas de cendres de l’histoire, avec les autres dictateurs arabes qui ont été renversés dans le «printemps arabe». Le Hamas, le mouvement terroriste despotique et tyrannique, n’est pas différent , parce que, lui aussi, est prêt à sacrifier les Arabes palestiniens jusqu’au dernier homme sur l’autel de sa propre survie.

Source

SHARE
Previous articleLettre ouverte aux médias
Next articleAssiste-t-on à une résurgence de l’antisémitisme ?
Le tour de la question
CONTRIBUEZ VOUS AUSSI A LA DEFENSE D'ISRAEL UN GESTE SIMPLE PARTAGEZ LES PUBLICATIONS ET VOUS MULTIPLIEREZ LA DIFFUSION. Défense Médias Israël est "Likée" par plus de 60 000 Amis et bénéficie de plus de 200 000 vues hebdomadaires et plus de 100 000 interventions sur la page dans plus de 50 pays. La page et le site publient plus de 200 documents chaque semaine, originaux ou adaptés , en français, en anglais et en hébreu. Ses buts sont la lutte contre la désinformation sur Israël, contre le BDS, contre l'antisémitisme, les antisémites et les antisionistes. L'aide et la promotion de l'Alyah.

LEAVE A REPLY